VIDÉO - Des touristes et journalistes frôlent la mort lors d'une éruption de l'Etna

International
DirectLCI
ITALIE - Depuis plusieurs semaines, le volcan Etna a repris une activité volcanique intense. Ce jeudi, c'est un groupe d'une trentaine de personnes qui a failli en être la victime.

Une catastrophe a été évitée de peu sur les flancs de l’Etna en Sicile ce jeudi. Une dizaine de personnes, dont des touristes, des journalistes de la BBC et des scientifiques, ont été légèrement blessées par une pluie de lave et de vapeur après une explosion sur l’Etna.

"J'ai eu une contusion à la tête mais je vais bien"

L’explosion s’est produite vers 12h43 après qu'une grande quantité de vapeur, issue du réchauffement brutal de la neige au contact de la lave, s’est violemment échappée de la coulée de lave sous laquelle elle était bloquée, a expliqué Stefano Branca, de l’Institut italien de vulcanologie.


"Violente explosion au contact de la coulée de lave avec la neige épaisse sur l'Etna. Plusieurs blessés, j'ai eu une contusion à la tête mais je vais bien", a raconté sur Facebook le vulcanologue allemand Boris Behncke, spécialiste du volcan sicilien.

35 personnes se trouvaient dans les environs, dont 15 touristes, a expliqué à la presse Nino Borzi, maire de Nicolosi, la commune la plus proche. "Il y a eu une dizaine de blessés, mais aucun grave", a précisé le maire. Six personnes ont été conduites à l’hôpital pour des contusions et des traumatismes, selon les médias italiens.

Dévaler une montagne tout en étant bombardée par des pierres, en slalomant entre les rochers brûlants et la vapeur bouillante, c’est une expérience que je ne veux jamais revivreRebecca Morelle, correspondante de la BBC

Une équipe de la BBC sur place

C’est Rebecca Morelle, la correspondante scientifique de la BBC, venue couvrir la reprise d’activité de l’Etna ces dernières semaines, qui raconte le mieux cet incident. "Dévaler une montagne tout en étant bombardée par des pierres, en slalomant entre les rochers brûlants et la vapeur bouillante, c’est une expérience que je ne veux jamais revivre", raconte-t-elle sur Twitter.

"Beaucoup de blessés – des blessures à la tête, des brûlures, des coupures et des contusions. Un volcanologue nous a dit que c’était l’expérience la plus dangereuse de ses trente dernières années de carrière", écrit-elle. Son équipe s’en est sortie indemne mais a été "très secouée, c’était vraiment terrifiant". Les images filmées par sa cameraman témoignent du caractère très spectaculaire de l'incident et de sa dangerosité. 


Rebecca Morelle a tweeté une photo de la veste de sa cameraman, brûlé par un rocher brûlant, pour montrer qu'elle et les 35 personnes à ses côtés sont passés très proches d'un drame. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter