DOCUMENT TF1/LCI - "Ça me fend vraiment le cœur" : les sinistrés de l'ouragan Dorian aux Bahamas témoignent

International

Toute L'info sur

L’ouragan Dorian, l’un des plus violents de l’histoire de l’Atlantique

TÉMOIGNAGE - LCI a pu se rendre aux Bahamas pour rencontrer les sinistrés de l'ouragan Dorian, qui a martyrisé l'archipel pendant près de 18 heures. Entre paysages apocalyptiques et habitants en état "d'aide immédiate", l'ouragan est indéniablement le plus violent qui n'ait jamais frappé l'archipel.

Les îles Abacos sont restées isolées pendant près de 18 heures. Avec une seule piste d’atterrissage ouverte pour les aides humanitaires, une caméra de LCI a pu se rendre sur place. Sur cette île détruite à 60% par l’ouragan Dorian, nous avons découvert un paysage apocalyptique.

Lire aussi

L'archipel coupé du monde

Alors que le bilan des victimes de Dorian est passé de sept à vingt morts, des équipes de sauvetage ont pu atterrir sur les îles Abacos afin de réaliser des missions de sauvetages, mais aussi pour explorer les maisons inondées à la recherche de victimes ou de survivants. Coupé du monde à cause d’un aéroport inondé et de pistes parsemées d’arbres décimés, l’archipel est désormais accessible grâce à une seule piste d’atterrissage.

Des maisons aux toits violemment arrachés, des hangars éventrés et un port vidé de ses bateaux, retournés sur les quais. Ce sont les images que notre équipe découvre. "Il n’y a plus rien, tout a disparu", témoigne Théodore, un pilote d’expérience, qui décrit un désastre inédit.  "Ça me fend le vraiment le cœur."

On a vraiment besoin d’aide- Une sinistré de l'ouragan Dorian

Après avoir constaté cette tragédie, le pilote est pessimiste, "il faudra des années et des années pour s’en remettre", témoigne-t-il à notre micro.

Mais pour le moment, il faut surtout s’occuper des sinistrés. Selon le ministre de la Santé, Duene Sands, 70.000 personnes se trouvent en état d'aide immédiate, et requièrent de la nourriture, de l'eau, des abris et des médicaments. "On a vraiment besoin d’aide", implore une rescapée. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter