Drame dans l'Himalaya : les dernières images d'un groupe d'alpinistes disparus dévoilées

International
POSTHUME - Une équipe de recherche a mis la main sur la caméra des huit sportifs qui ont péri en mai en tentant l'ascension du massif de la Nanda Devi, deuxième plus haut sommet d'Inde. La séquence, partagée sur Twitter, les montre progressant dans la neige sur un pic isolé.

Ce sont les dernières images des huit sportifs en vie. L'équipe de recherche de la police des frontières indo-tibétaine (ITBP) a mis en ligne ce lundi une séquence vidéo tournée par le groupe d'alpinistes tués dans une avalanche de haute montagne 

fin mai dans un massif reculé de l'Himalaya indien. 


La GoPro dont elle a été extraite a été découverte à 5 800 mètres d'altitude dans la zone où sept corps ont été retrouvés, encordés dans un mur de neige, les recherches ayant été abandonnées pour retrouver la huitième victime.

Partagé sur Twitter, le clip, d'une durée d'environ deux minutes, montre la cordée de quatre Britanniques, deux Américains, un Indien et une Australienne progressant dans la neige sur un pic isolé. On y entend le vent, mais pas de voix. 

Les huit alpinistes avaient disparu il y a sept semaines dans le massif de la Nanda Devi, deuxième plus haut sommet d'Inde situé dans l'État d'Uttarakhand (nord), alors qu'ils tentaient l'ascension d'un pic vierge. Ils avaient communiqué pour la dernière fois le 26 mai, la veille d'épaisses chutes de neiges et d'importantes avalanches dans le massif.

"Une sorte de boîte noire"

"C'était fascinant pour nous de voir les images (...) la GoPro s'est avérée être une sorte de boîte noire donnant un aperçu, comme pour un avion, des derniers moments des grimpeurs", a déclaré l'inspecteur général adjoint de l'ITBP, APS Nambadia, lors d'un point de presse rapporté par la BBC. 


Au terme d'une longue et périlleuse opération, des secouristes de haute montagne avaient récupéré il y a dix jours sept des huit corps qui ont pu être évacués, le 3 juillet dernier. La zone étant inaccessible aux hélicoptères, les corps ont été descendus à pied au camp de base. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter