Des partisans de Trump et Biden mobilisés pour la poursuite (ou l'arrêt) du dépouillement

Des partisans de Trump et Biden mobilisés pour la poursuite (ou l'arrêt) du dépouillement

TENSIONS - Mercredi 4 novembre, de nombreuses manifestations se sont tenus dans plusieurs villes pour soutenir le décompte des voix du côté des pro-Biden ou le stopper pour les pro-Trump.

Après le vote, les manifestations. Des milliers de partisans de Joe Biden ont défilé, mercredi 4 novembre à New York, pour demander que "tous les bulletins de vote soient comptés", alors que des supporters de Donald Trump manifestaient à Detroit, dans le Michigan, pour exiger au contraire l'arrêt du dépouillement dans cet État-clé.

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Les pro-Biden se mobilisent pour le dépouillement des votes

La manifestation new-yorkaise s'est déroulée dans le calme et a réuni des gens de tous âges, qui ont descendu la célèbre 5ᵉ Avenue avant de réunir au Washington Square Park.

Dans ce bastion démocrate qu'est New York, les participants marchaient évidemment pour Joe Biden, même si aucun ne se risquait à revendiquer la victoire du démocrate à la présidentielle pour l'instant. "Donald Trump a revendiqué la victoire avant que chaque vote ait été comptabilisé et notre message est que ce n'est pas acceptable. Mais je n'ai pas peur, nous allons arrêter ça", a confié à nos confrères de l'AFP Sarah Boyagian, 29 ans, une des organisatrices de ce rassemblement sous étroite surveillance policière.

En fin de soirée, une cinquantaine de personnes ont été arrêtées par la police new-yorkaise alors qu'elle tentait de perturber la manifestation. Une jeune femme a notamment été filmée en train de cracher au visage d'un policier. Elle a été arrêtée. "Déclencher des incendies met les autres en danger et ne sera pas toléré", a commenté le service de presse de la NYPD sur Twitter.

Des manifestations pour le décompte des votes ont également eu lieu dans plusieurs villes comme Portland, Seattle ou Minneapolis.

Les pro-Trump se mobilisent pour... et contre le dépouillement

Pendant ce temps-là, les pro-Trump, sentant le vent tourner dans le mauvais sens pour leur candidat, ont manifesté contre le dépouillement des votes à Détroit dans le Michigan devant un centre de dépouillement des votes par correspondance. Aux cris de "Arrêtez de compter", des centaines de manifestants pro-Trump demandaient à ce que le dépouillement s'arrête, puis à pouvoir assister au décompte, après que Donald Trump eut annoncé un recours pour stopper le comptage dans cet État. Les manifestants pro-Trump ont été rejoints par la suite par des partisans de Joe Biden, contribuant à accentuer les tensions.

Ce mercredi, les médias américains ont annoncé que le Michigan avait été remporté par Joe Biden, rapprochant le démocrate encore un peu plus des portes de la Maison Blanche.

À l'autre bout du pays, des pro-Trump, certains armés, ont manifesté à Phoenix dans l'Arizona pour demander de "compter le vote !" À l'inverse du Michigan, où Trump était donné gagnant avant de redonner la tête de la course à Joe Biden, l'Arizona a été attribué à Joe Biden avant qu'ils ne se rétractent, devant l'incertitude du scrutin.

La petite centaine de pro-Trump ont également pris à partie la chaîne conservatrice Fox News, habituellement favorable à Donald Trump, en criant "Fox News craint !". La chaîne a donné l'État de l'Arizona à Joe Biden, alors que les bulletins n'ont pas tous été dépouillés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter