Émeutes à Minneapolis : les forces de l'ordre se sont montrées agressives

Émeutes à Minneapolis : les forces de l'ordre se sont montrées agressives
International

La ville de Minneapolis a connu une nouvelle nuit de tensions samedi soir. Mais cette fois-ci, les militaires avaient mis en place un important dispositif pour contenir les débordements. Le point en direct avec notre journaliste Amandine Atalaya.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Dans la nuit de samedi 30 à dimanche 31 mai, les forces de l'ordre étaient déterminées à reprendre le contrôle de la situation à Minneapolis. Cette ville du Minnesota est le théâtre d'émeutes depuis la mort de l'Afro-américain George Floyd aux mains d'un policier blanc. "Des milliers de militaires quadrillaient toute la ville. Ils fonçaient partout avec des blindés pour intervenir lorsque le moindre petit groupe se formait", raconte Amandine Atalaya, présente sur place cette nuit.

"Nous commencions à peine notre reportage lorsque des militaires ont tiré sur notre voiture avec des balles en caoutchouc. Nous avons été arrêtés, menottés et rassemblés avec beaucoup d'autres habitants dans l'entrée d'une prison. Finalement, nous avons tous été relâchés, libérés au bout de deux heures", poursuit notre journaliste. La fin de la nuit, la ville était redevenue calme et sous contrôle. Cette nouvelle agressivité des forces de l'ordre est encouragée par Donald Trump qui met en cause des antifascistes alors qu'ils sont minoritaires pour l'instant dans ces émeutes.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 31/05/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 31 mai 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent