VIDÉO - Emmanuel Macron fustige "l'erreur" et "la faute pour l'avenir du monde" de Trump

DirectLCI
ALLOCUTION - Le président français Emmanuel Macron s'en est pris à Donald Trump jeudi dans un discours télévisé, accusant son homologue américain d'avoir fait une "faute pour l'avenir du monde" en retirant les Etats-Unis de l'accord de Paris. Il a assuré qu'aucune renégociation ne sera possible.

C'est depuis le palais de l'Elysée qu'Emmanuel Macron a sonné la charge contre Donald Trump. Peu de temps après avoir parlé au téléphone avec son homologue américain, le président français a tenu à marquer son total désaccord avec le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris. Il a notamment affirmé lors de son allocution télévisée que Donald Trump avait commis une "erreur pour l'avenir de son pays" et "une faute pour l'avenir de la planète".


"Nous ne renégocierons pas un accord moins ambitieux, en aucun cas", a-t-il encore prévenu, appelant "l'ensemble des pays signataires" de l'accord de Paris "à demeurer dans le cadre" de cet accord, "à rester à la hauteur des responsabilités qui sont les nôtres et à ne rien céder".

Sur le climat, il n'y a pas de plan B parce qu'il n'y a pas de planète BEmmanuel Macron

A l'adresse des Etats-Unis, le président français a lancé: "ne vous trompez pas, sur le climat, il n'y a pas de plan B parce qu'il n'y a pas de planète B". Il a également invité les scientifique et entrepreneurs américains à venir travailler en France. "A tous les scientifiques, ingénieurs, entrepreneurs, citoyens engagés que la décision du président des Etats-Unis a déçu", il a assuré qu'ils trouveraient "dans la France, une seconde patrie".


"Je vous lance un appel : venez travailler, ici, avec nous, sur des solutions concrètes pour le climat", a-t-il enchaîné. "Ce soir, les Etats-Unis ont tourné le dos aux Etats-Unis mais la France ne tournera pas le dos aux Américains", a ajouté Emmanuel Macron.

La France veut "accroître son attractivité" en matière de transition écologique

Le président français a également annoncé que lors d'une autre conversation jeudi soir avec la chancelière allemande Angela Merkel, ils étaient convenus de prendre "ensemble, dans les prochains jours, des initiatives fortes".


Emmanuel Macron a également annoncé lors de son allocution que "la France proposera un plan d'action concret afin d'accroître son attractivité pour les chercheurs et les entreprises de la transition écologique et prendra des initiatives concrètes, notamment en Europe et en Afrique", précisant qu'il réunirait son gouvernement la semaine prochaine à cette fin.

Plus d'articles

Sur le même sujet