VIDÉO – A Paris, Barack Obama regrette l’absence de leadership de Donald Trump sur le climat

CRITIQUE – Invité à s’exprimer à Paris, samedi 2 décembre, l’ancien président américain a en profité pour adresser une petite pique à son successeur sur la question de la défense de l’environnement.

"Je le reconnais, les Etats-Unis ont actuellement un manque de leadership temporaire sur le sujet." Ce samedi après-midi, depuis la Maison de la Radio, à Paris, où il était invité à s’exprimer par le réseau des Napoléons, Barack Obama n’a pas manqué l’occasion d’adresser une petite pique à Donald Trump sur la question du climat, en référence au retrait, décidé par l’actuel locataire de la Maison Blanche, de se retirer de l’accord de Paris sur le climat.  

"L’accord de Paris n’a pas résolu le changement climatique, mais il nous montre un cadre à suivre. Presque toutes les nations sont convaincues que c’est un problème et qu’il faut mettre un terme aux émissions de gaz", a notamment  souligné le 44e président américain avant de tacler son successeur. Et de poursuivre : "Mais malgré cela (l’absence de leadership américain, ndlr), vous voyez des entreprises américaines, des Etats, des villes, des universités, qui continuent de travailler sur ces sujets." 

En vidéo

Obama : les temps forts de sa visite à Paris

Sans compter les nombreuses allusions lors de cette conférence, la thématique environnementale a largement été abordée par Barack Obama tout au long de sa journée parisienne. Après avoir échangé sur la question dans la matinée avec la maire de la capitale, Anne Hidalgo, l’ex-Commander in chief a ensuite rencontré son ancien homologue, François Hollande, pour parler de la poursuite de la lutte contre le dérèglement climatique.

Un point qu’il a sans aucun doute également évoqué avec Emmanuel Macron lors d’un "déjeuner privé" à l’Elysée, les deux hommes partageant des vues communes sur le sujet. Le chef d'Etat français, qui avait reçu le soutien de Barack Obama entre les deux tours de la présidentielle, avait été l'un des premiers à déplorer la décision de Donald Trump de sortir son pays l'accord de Paris, qu'il avait alors qualifié de "faute pour l'avenir de la planète". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter