Espagne : que va-t-il advenir des migrants entrés à Ceuta ?

Espagne : que va-t-il advenir des migrants entrés à Ceuta ?

REPORTAGE - 8 000 personnes ont rejoint l'enclave espagnole à la nage ou à pied depuis le Maroc voisin ce lundi. Jamais autant de migrants n'étaient arrivés en même temps dans l'espoir de rejoindre l'Europe. De quoi provoquer de vives tensions entre le Maroc et l'Espagne.

A l'aube, ils sont des centaines à tenter leur chance. À la nage, sans aucun bagage, ou en s'agrippant aux rochers, tout est bon pour fuir la misère et franchir cette barrière qui les sépare de l'Europe. En atteignant les plages de Ceuta, ces jeunes Marocains pensent avoir fait le plus dur. Ils sont passés côté espagnol. Depuis lundi, 8 000 migrants ont réussi à pénétrer sur ce petit bout de terre appartenant à l'Espagne sur la côte marocaine en contournant la frontière. Un mouvement de foule inattendu qui a pris de court la Guardia civil.

Toute l'info sur

Le 20h

Des renforts, y compris avec des véhicules blindés sont envoyés pour faire barrage. Il y a ceux qui se faufilent, et ceux qui se retrouvent coincés. Les gardes-frontières vont finir par avoir le dessus. Près de la moitié des migrants sont renvoyés de l'autre côté. Madrid, qui soupçonne le Maroc d'avoir permis le passage, réaffirme ce soir sa fermeté face à ce soudain afflux qui intervient en pleine période de tensions entre les deux pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : huit cas possibles du variant Omicron détectés en France

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.