Washington dit pouvoir évacuer d'Afghanistan tous les Américains avant la date butoir du 31 août

Notre journaliste, Liseron Boudoul, témoigne du climat de tension, d'incertitude, de peur à Kaboul. Car les talibans qui étaient au pouvoir entre 1996 et 2001 ont laissé une marque profonde et douloureuse dans la population.

INTERNATIONAL - La Maison Blanche a réaffirmé lundi son objectif d'achever les évacuations de ses ressortissants d'Afghanistan avant le 31 août, depuis l'aéroport de Kaboul.

À l'approche de la date butoir, les États-Unis restent confiants. Leur objectif est toujours de retirer toutes les forces américaines de Kaboul au 31 août. "Comme le président l'a déjà dit, nous pensons avoir le temps d'ici au 31 (août) d'évacuer tous les Américains qui le souhaitent", a indiqué lors d'un point presse le conseiller du président Joe Biden à la sécurité nationale, Jake Sullivan, ce lundi 23 août. 

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

Cette date du 31 août a été fixée par le président américain Joe Biden, conformément à l'accord avec les talibans et en dépit des appels d'alliés à prolonger les opérations à l'aéroport de Kaboul. Les alliés américains au sein de l'OTAN craignent que le pont aérien soit suspendu quelques jours avant le 31 août pour permettre l'évacuation des 5.800 soldats américains déployés à l'aéroport pour l'opération. 

Lire aussi

16.000 personnes évacuées ces dernières 24 heures

Ce lundi 23 août, le Pentagone a indiqué qu'environ 16.000 personnes ont été évacuées d'Afghanistan via l'aéroport de Kaboul au cours des dernières 24 heures. Ce chiffre inclut "quelques milliers" de ressortissants américains, ainsi que des 

milliers d'Afghans ayant coopéré avec les États-Unis, qui avaient demandé ou reçu un visa d'immigration, ainsi que des Afghans craignant des représailles des talibans pour avoir travaillé pour des ONG, des médias et d'autres emplois réprouvés par les islamistes, a indiqué le porte-parole du ministère américain de la Défense John Kirby.

L'objectif est de faire partir autant de monde que possible, aussi rapidement que possible- John Kirby, porte-parole du ministère américain de la Défense

Pour les États-Unis, "l'objectif est de faire partir autant de monde que possible, aussi rapidement que possible", a souligné John Kirby. "L'objectif est de tenter de faire tout notre possible d’ici à la fin du mois", a-t-il complété, tout en refusant de chiffrer précisément le nombre d'Américains évacués de l'Afghanistan. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Quitté par son épouse Wanda, l'attaquant argentin Mauro Icardi ne s’entraîne plus avec le PSG

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.