VIDÉO - Les images marquantes du Capitole envahi par des manifestants pro-Trump

Armes dégainées en plein Capitole, drapeau confédéré brandi dans les couloirs, pieds sur le bureau de la speaker Nancy Pelosi… L’envahissement du Capitole par des militants pro-Trump a donné lieu à des scènes à peine croyables.

CONTESTATION - La séance du Congrès a été interrompue ce mercredi 6 janvier à Washington, après que des partisans de Donald Trump ont pénétré dans l'enceinte du Capitole où Mike Pence devait certifier la victoire de Joe Biden.

Prenant les consignes de Donald Trump à la lettre, certains de ses partisans se sont rendus tout droit vers le Capitole, où se réunissait le Congrès ce mercredi 6 janvier pour certifier la victoire de Joe Biden, et ont réussi à s'introduire à l'intérieur, les forces de l'ordre se faisant surpasser. Quelques minutes plus tard, Donald Trump a rétropédalé en leur demandant d'éviter toute violence : "Veuillez soutenir notre police du Capitole et notre application de la loi. Ils sont vraiment du côté de notre pays. Restez en paix!". 

Toute l'info sur

Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump

En nombre, ces manifestants ont forcé le passage et réussi à pénétrer à l'intérieur du Capitole. La police a ordonné l'évacuation de plusieurs bâtiments et la maire de Washington Muriel Bowser a imposé un couvre-feu à compter de 18h. 

Voici à quoi ressemble la Rotonde du Capitole, envahie par des partisans du président battu. Des altercations entre manifestants et policiers ont eu lieu avec des coups de feu tirés. Une femme a été blessée par balles, selon plusieurs médias américains.

La séance du Congrès, destinée à officialiser la victoire de Joe Biden, a été brusquement interrompue et évacuée après l'irruption de pro-Trump. Mike Pence, qui présidait la session et qui a refusé de se plier à la volonté de Donald Trump, a dû être mis à l'abri. 

Des policiers se sont munis de masques à gaz en protection, alors que des gaz lacrymogènes sont tirés.

Les couloirs du Capitole sont noyés sous la fumée des gaz lacrymogènes. 

La police du Capitole tentant, armes à la main, d'empêcher les manifestants d'entrer dans le Sénat. 

Mais rien n'y a fait, les partisans de Trump ont réussi à pénétrer dans l'hémicycle, évacué en urgence peu auparavant.

Un autre manifestant, Richard Barnett, pro-Trump notoire, a, lui, pu pénétrer dans le bureau de Nancy Pelosi, la cheffe démocrate de la Chambre des représentants. 

À l'extérieur du Capitole, l'ambiance est aussi très tendue avec des policiers qui tentent tant bien que mal de contenir la foule. Des militaires de la Garde nationale sont envoyés en appui au Capitole, a indiqué la Maison Blanche.

Devant le Capitole, les partisans de Trump sont survoltés après l'intrusion de certains des leurs. Pour tenter d'y parvenir, certains ont escaladé la façade du bâtiment. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter