VIDÉO - Melania Trump et son fils Barron ont (enfin) emménagé à la Maison Blanche

International
BYE BYE NEW YORK - Melania Trump a posé ses valises dimanche à la Maison Blanche. Près de six mois après l'investiture de son mari, la Première dame a quitté le penthouse familial de la Trump Tower, à New York. Un emménagement qui devrait apporter un peu de réconfort à Donald Trump, en pleine tourmente.

Alors que de nombreuses rumeurs sur l'instabilité du couple Trump font rage, Melania a officiellement posé ses valises à la Maison Blanche. Dimanche, la Première dame et son fils, hand-spinner à la main et sac sur le dos, se sont posés en hélicoptère sur la pelouse de la demeure présidentielle. Une arrivée guidée par Donald Trump, qui a investi les lieux six mois auparavant, lors de son investiture.


Depuis l’élection de son mari, Melania avait tenu à rester dans leur appartement démesuré perché au sommet de la Trump Tower, à Manhattan. Elle souhaitait que leur fils de 11 ans, Barron Trump, finisse son année scolaire à la Colum­bia Gram­mar and Prepa­ra­tory School. En ne rejoignant la Maison Blanche que ce mois-ci, elle est la Première dame à avoir mis autant de temps à y emménager. Une pétition signée par près de 600.000 Américains lui reprochait d'ailleurs de coûter trop cher au contribuable. "Le contribuable paie une somme exorbitante d’argent pour protéger la Première dame dans la Trump Tower située à New York", faisaient-ils valoir. Selon le chef de la police new-yorkaise, sa protection et celle de son fils ont coûté entre 127.000 et 146.000 dollars par jour.


Dès son arrivée dans sa nouvelle demeure, la Première dame a tenu à partager sa joie sur les réseaux sociaux. "Hâte de créer des souvenirs dans notre nouvelle maison", a-t-elle tweeté en photographiant la vue depuis l'une des fenêtre du palais présidentiel.

Un retour à la normale ?

Si le déménagement de l’ex-mannequin est une bonne nouvelle pour le contribuable, il signe également un probable retour à la normale dans le couple Trump. Depuis plusieurs semaines, une certaine distance avait été observée dans le tandem, entre regards en biais et mains fuyantes. En mai dernier, la First lady avait aussi créé la confusion en aimant un tweet qui se moquait de sa relation avec son mari.

En vidéo

Melania Trump esquive (encore) la main de son mari

Ce dimanche, l'unité s'est affichée au sein du couple. À leur descente de l'hélicoptère, Melania et Donald ont été filmés main dans la main en se dirigeant vers la Maison Blanche. Barron, lui, marchait à côté de sa mère.

Ce nouveau souffle de stabilité intervient à un moment crucial dans le mandat de Donald Trump. Au coeur d'une enquête sur les liens entre son équipe de campagne et des responsables russes, le président est au plus mal. Jeudi 8 juin, l'ex-patron du FBI, James Comey, limogé par ses soins, l'a accablé devant le Sénat. Le visage grave, il a maintenu, lors d'une audition retransmise sur les télévisions du monde entier, ses accusations contre le président. Des propos qui pourraient possiblement mener à sa destitution.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter