VIDÉO - "Nous allons tous vous tuer !" : une femme menace de mort trois Américaines voilées sur un parking

DirectLCI
RACISME - Une scène désolante s'est déroulée ce mardi à Fargo, aux Etats-Unis. Une femme a menacé de mort sur un parking trois Américaines d'origine somalienne, le tout filmé par une des trois concernées. "Nous allons tous vous tuer ! Nous allons tuer chacun d'entre vous, p***** de musulmans !" crie-t-elle dans la vidéo en question.

Ce mardi, une scène désolante s'est déroulée à Fargo, dans le Dakota du Nord (Etats-Unis). Une femme y a menacé de mort trois Américaines d'origine somalienne, sur le parking d'un centre de commercial. Filmée par Sarah Hassan, l'une des femmes visées, la protagoniste, Amber Elizabeth Hensley, adresse un message  très violent aux trois jeunes femmes : "Nous allons tous vous tuer ! Nous allons tuer chacun d'entre vous, p***** de musulmans !".  Devant la violence des propos de son interlocutrice, Sarah Hassan répond : "Vous êtes raciste !" Et je ne retournerai pas dans mon pays !"


Amber Elizabeth Hensley assène alors un "Je suis américaine, vous ne l'êtes pas !" avant d'ajouter : "Pourquoi vous êtes dans notre pays ?". Quand Sarah l'avertit qu'elle filme la scène et qu'elle va avertir la police, la femme originaire de Mapleton, une commune voisine de Fargo, n'a pas l'air plus inquiète que cela : "Vous pensez vraiment que la police s'en soucie ?!".

Hensley s'excuse ... avant de se justifier

Après l'altercation, les trois femmes ont appelé la police aux alentours et montré la vidéo aux forces de l'ordre avant de leur donner le numéro de plaque d'immatriculation d'Amber Elizabeth Hensley qui, selon Wday.com, a perdu son emploi mercredi. Les trois victimes de l'agression ont également partagé leur triste expérience avec Hukun Dabar, directeur d'une association locale de défense des droits des Afro-Américains. Ce dernier a partagé leur échange et la vidéo des faits sur son compte Facebook. Mis en ligne mardi soir, le post a déjà cumulé près de 250.000 vues.


Hensley a quant à elle envoyé un commentaire concernant la vidéo en question et s'est excusée : "Ce n'était pas du tout un acte chrétien et j'aimerai revenir en arrière, mais j'ai perdu mon calme. Je suis terriblement désolée. "Elle (ndlr : l'une des trois femmes) s'était garée beaucoup trop près de ma voiture et je ne pouvais pas y pénétrer. Quand je lui ai demandé de se déplacer, elle a refusé, j'ai demandé une nouvelle fois et elle m'a traité de grosse s****e", affirme Amber Elizabeth Hensley pour justifier sa colère. Sarah Hassan a quant à elle déclaré qu'elle voulait que tout le monde voit ce qui leur arrive "tous les jours". "J'avais tellement peur" ajoute-t-elle.

Une autre agression à caractère raciste signalée au début du mois

Le 2 juillet dernier, un Américain d'origine somalienne avait été attaqué par deux hommes blancs au même endroit, ces derniers déclarant au moment des faits : "Que font ces n***** ici ?". La police avait alors arrêté les deux agresseurs, James Patrick Billiot et Justin William Rifanburg, qui ont ensuite été accusés de simple agression. Au grand dam du CAIR, un groupe de défense des droits civiques des mulsulmans dans le Minnesota. L'association a exhorté la justice d'enquêter sur ce qu'elle appelle un "possible crime haineux".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter