VIDÉO - États-Unis : plusieurs morts dans un incendie monstre en Californie, des milliers de personnes évacuées

International
DirectLCI
BRASIER - Un incendie de forêt à la rapide propagation a ravagé Paradise, une ville du nord de la Californie, et provoqué l'évacuation de 26.000 habitants. Cinq personnes ont perdu la vie, vraisemblablement en tentant de quitter la zone.

Un immense incendie ravage le nord de la Californie. Baptisé "Campire", le brasier a ravagé plus de 280 kilomètres carrés et dévasté des zones résidentielles. Le feu, qui a quadruplé sa surface au cours dans la nuit de jeudi à vendredi, s'est propagé aussi dans des hôpitaux et des écoles. Cinq personnes ont trouvé la mort, vraisemblablement piégées par les flammes dans leur véhicule alors qu'elles tentaient de s'enfuir, a annoncé vendredi le shérif du comté de Butte. Les cinq victimes ont été découvertes dans la ville de Paradise, dont les 26.000 habitants avaient tous reçu l'ordre d'évacuer. "En raison de leurs brûlures, elles n'ont pas pu être identifiées", ont précisé les services du shérif dans leur communiqué.


Des dizaines milliers de personnes de Paradise, Magalia, Concow, Butte Valley et Butte Creek Canyon ont reçu un ordre d'évacuation. L'incendie, tardif dans la saison, est alimenté par des vents violents. À Paradise, ville couverte d'épaisses fumées et de cendres, des dizaines de maisons ont été détruites, ainsi qu'un hôpital, une station-service, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants. L'état d'urgence a été décrété dans le comté de Butte. Quelque 15.000 points névralgiques sont menacés, selon le département californien pour les forêts et la protection contre les incendies, Cal Fire.

Plusieurs célébrités, dont Kim Kardashian, ont été contraintes de quitter leur maison. L'actrice Alyssa Milano a écrit sur Twitter qu'elle avait évacué son domicile, emportant avec elle "ses enfants, ses chiens, son ordinateur et ses Doc Martens. "Priez pour Calabasas", a elle publié la star de télé-réalité Kim Kardashian sur Instagram. Je viens juste de rentrer chez moi et j'ai eu une heure pour rassembler mes affaires et procéder à l'évacuation. Je prie pour que tout le monde soit en sécurité."


Un autre incendie s’est développé dans le sud de la Californie, à quelques kilomètres de l'endroit où un ancien soldat a ouvert le feu, mercredi soir, dans un bar de Thousand Oaks, au nord de Malibu, tuant douze personnes avant de se suicider.

Une région traumatisée par les incendies

La Californie a été frappée depuis la fin de l'année 2017 par de nombreux incendies particulièrement violents, qui ont fait plus d'une dizaine de morts. En septembre, le "Mendocino Complex" avait été maîtrisé après près de deux mois de lutte. Il avait ravagé près de 190.000 hectares, devenant le plus grand feu de forêt en Californie dans l'histoire récente de cet Etat. Le précédent record datait de décembre 2017, avec l'incendie "Thomas" et ses 114.078 hectares réduits en cendres.


En juillet et août, huit personnes, dont trois pompiers, avaient par ailleurs péri dans l'incendie "Carr", qui avait sévi dans la région de Redding. Il avait détruit 93.000 hectares avant de pouvoir être éteint, après six semaines de lutte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter