VIDÉO - États-Unis : pour défendre son texte contre l'avortement, un républicain suggère que le viol et l'inceste sont une volonté de Dieu

DirectLCI
BAD BUZZ - George Faught, un député républicain de l'État de l'Oklahoma, a proposé mardi une loi interdisant l’avortement, même en cas d’inceste ou de viol. Pour défendre sa loi, il est allé très loin, suggérant qu'ils étaient une volonté de Dieu...

Avec l’élection de Donald Trump, un président anti-avortement, les déclarations outrageuses ou les propositions polémiques sur le sujet se multiplient. Dans l’Oklahoma, George Faught, un représentant (ndlr : député) républicain, propose de rendre l’avortement illégal sur une femme portant un fœtus atteint de malformation ou de trisomie, et ce même en cas d’inceste ou de viol.

"La volonté de Dieu "

Le 21 mars dernier, lors d’un débat au sein de la chambre des Représentants de l’Oklahoma, George Faught a tenté coûte que coute de justifier sa proposition, quitte à prononcer des propos choquants. Cory Williams, un député démocrate, lui a ainsi demandé si "le viol était une volonté de Dieu". Le républicain s’est alors lancé dans une explication ahurissante. Il lui a rétorqué : "Si vous lisez la Bible, il y a pas mal de cas où ça arrive. Et le Seigneur sait ce qu’il fait." Pour critiquer la question du démocrate, qu’il semble considérer comme injuste, il poursuit : "Vous pouvez aller sur ce terrain-là mais c’est une réalité, malheureusement". La même question lui a été posée sur l’inceste. "Même réponse mais je ne vois pas ce que cela a à voir avec cette loi", affirme-t-il alors un brin agacé.


Le représentant démocrate lui signale ensuite qu’il est très important pour la chambre des Représentants de comprendre pourquoi il  considère que "le viol et l’inceste sont une volonté de Dieu". Réponse  : "Si vous dites que le Seigneur n’est pas souverain de tout ce qui peut arriver dans la vie de quelqu’un et qu’il ne peut pas tout contrôler, je ne suis pas d’accord avec ça". En clair, George Faught considère que le viol et l’inceste sont effectivement la volonté de Dieu.

Des propos quelque peu nuancés

Après les réactions à ses propos, George Faught  a tenu à donner des précisions dans un communiqué. "La vie, quelle que soit la manière pour la concevoir, est importante et doit être protégée. Laissez-moi être claire, Dieu n’a jamais été d’accord avec le viol ou l’inceste. Quoiqu’il en soit, même dans les pires circonstances, Dieu peut faire sortir de la beauté des cendres", écrit-il. Pas sûr que cette justification suffise à ses opposants…  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter