VIDÉO - Trump devant le Congrès : les élues démocrates tout de blanc vêtues pour soutenir le droit des femmes

International
OPPOSITION - Alors que Donald Trump donnait son premier discours devant le Congrès, des dizaines d'élues démocrates ont protesté silencieusement contre le président des États-Unis. Elles se sont habillées de blanc, en référence aux suffragettes américaines, pour soutenir le droit des femmes.

Leur message silencieux n'est pas passé inaperçu, tant l'image de ces élues vêtues de blanc contrastaient avec les costumes sombres de leurs collègues. Mardi, une quarantaine de représentantes du Parti démocrate ont revêtu une tenue blanche pour le premier discours de Donald Trump devant le Congrès. L'objectif de ces élues : se faire entendre... sans avoir à prendre la parole publiquement. 

Le blanc n'a pas été choisi par hasard. Cette couleur est une référence directe aux suffragettes, militantes pour le droit de vote des femmes en Grande-Bretagne puis aux États-Unis au début du XXe siècle. "Nous nous battrons contre l'administration Trump qui tente de revenir sur les progrès des femmes. Nous ne reviendrons pas en arrière", a déclaré une représentante démocrate dans un communiqué. De cette manière, le petit groupe a affiché son soutien au planning familial, à l'accès pour tous à l'assurance santé, à l'égalité salariale entre hommes et femmes, aux congés payés et aux services de garde abordables. 

Cependant, tous les opposants au président des États-Unis n'ont pas adopté ce code vestimentaire dans l'hémicycle. À l'image de la sénatrice du Massachusetts, Elizabeth Warren, certains se sont affichés avec une cocarde bleue en signe de ralliement à l'ACLU, la plus puissante des associations américaines de défense des droits civiques. 

Pour beaucoup d'observateurs, il s'agirait aussi d'un clin d'oeil à l'ex-candidate démocrate Hillary Clinton, proche d'ACLU. Par le passé, l'ancienne secrétaire d'État s'est régulièrement habillée de cette couleur symbolique. Elle était apparue immaculée de blanc lors de sa nomination, puis pendant l'ultime débat face à Trump et enfin le jour de l'investiture du milliardaire américain, le 20 janvier dernier à Washington. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter