VIDÉO - Etats-Unis : un mort et 7 blessés dans la chute d’un manège lors d’une fête foraine

DirectLCI
DRAME – Un jeune homme de 18 ans a été tué, ce mercredi, dans un spectaculaire accident sur une attraction à l’Ohio State Fair, rapportent les médias américains. Trois victimes sont dans un état critique.

Captée par un témoin à l’aide de son smartphone, la scène est insoutenable. Un accident sur l’une des attractions phares de l’Ohio State Fair (un évènement phare de la ville de Columbus où une fête foraine côtoie une ferme, une scène de concert et des activités pour toute la famille, ndlr), a fait un mort et sept blessés, dont trois dans un état critique mercredi. La personne décédée est un jeune homme de 18 ans selon les autorités locales. 

la force de l’accident a été semblable à celle d’une collision sur l’autorouteLe directeur du centre médical de l'Université de l'Ohio

L’attraction en question ? Le Fire Ball, un manège à sensations fortes se composant de six blocs de quatre personnes chacun. Les occupants tournent sur eux-mêmes dans un mouvement de balancier qui les propulse à 12 mètres au-dessus du sol, selon Amusements of America, qui recense les manèges aux Etats-Unis. C’est l’un de ces blocs qui s’est brusquement détaché. "Au moins deux personnes ont volé dans les airs à 6 mètres du sol avant de retomber au sol sur le sol", a raconté un témoin à CNN.

Le directeur du centre médical de l’université de l’Ohio, où ont été admis les blessés, a expliqué que la vidéo postée sur les réseaux sociaux lui avait été très utile pour traiter ses patients. "Elle nous a montré que la force de l’accident avait été semblable à celle d’une collision sur l’autoroute", a-t-il déclaré. L’attraction avait été inspectée à plusieurs reprises avant son installation, a insisté le gouverneur républicain de l’Ohio John Kasich. Il est attendu sur place ce jeudi. L’Ohio State Fair, qui démarrait ce mercredi, doit se poursuivre jusqu’au 6 août. Mais les manèges resteront fermés en attendant d’être tous passés en revue, précise NBC News.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter