VIDÉO - États-Unis : un homme noir grièvement blessé par un policier après plusieurs tirs dans le dos

VIDÉO - États-Unis : un homme noir grièvement blessé par un policier après plusieurs tirs dans le dos
International

DRAME - Un homme noir a été grièvement blessé dimanche par un policier blanc après des tirs dans le dos à Kenosha, dans l’État du Wisconsin, au nord de Chicago. Des manifestations ont aussitôt eu lieu dans les rues de la ville.

Nouvelle fusillade aux États-Unis. Un homme noir nommé Jacob Blake a été touché par au moins sept balles dans le dos après les tirs d’un policier, à Kenosha, dans l’État du Wisconsin. Selon TMZ, des témoins ont assuré que l’homme essayait de séparer une bagarre, avant que la police locale, appelée pour un "incident domestique", n’intervienne.

Les images montrent la victime marcher autour de sa voiture, poursuivi par des policiers, armes brandies vers l'homme noir, avant que ces derniers lui tirent dessus alors qu'il tentent de rentrer dans la voiture (voir vidéo en tête de cet article). Au moins sept coups de feu sont entendus. Selon l'avocat Ben Crump, que la famille a contacté selon CNN, trois des fils de Jacob Blake étaient sur le siège arrière de la voiture et ont été témoins des coups de feu.

Il a été conduit à l’hôpital dans un état grave. Selon CBS, le père de la victime a déclaré que son fils était vivant et dans un état stable.

"Pas le premier homme à être blessé ou tué par des personnes chargées de l’application de la loi"

Le gouverneur du Wisconsin, Tony Evers, a indiqué que "nous ne disposons pas encore de tous les détails" autour de l’homme attaqué. "Ce que nous savons avec certitude, c’est qu’il n’est pas le premier homme ou la première personne à avoir été abattu, blessé ou tué sans pitié par des personnes chargées de l’application de la loi dans notre État ou notre pays", a tweeté le gouverneur démocrate. "Nous soutenons tous ceux qui ont réclamé et continuent d’exiger justice, équité et responsabilité pour les vies des Noirs dans notre pays."

Aussitôt, des manifestants se sont rassemblés dans les rues de la ville. Selon ABC7Chicago, ils ont notamment lancé des chants "pas de justice, pas de paix", déjà entendus lors des manifestations après le meurtre de George Floyd. Des affiches avec ce slogan ont également été brandies. La journaliste de CBS58 Kim Shine a indiqué sur Twitter que les manifestants ont "piétiné au moins une voiture de police" et que "certains pneus sont crevés", ajoutant que la victime est un père de famille.

Toute l'info sur

Jacob Blake : la nouvelle affaire qui choque l'Amérique

Affaire Jacob Blake : que s'est-il passé ?

Le comté de Kenosha a immédiatement décrété un "couvre-feu d'urgence", en vigueur jusqu’à ce lundi à 7 heures du matin, heure locale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Allemagne : Angela Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines dès lundi

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent