VIDEO - Explosion en Chine : un journaliste de CNN agressé en plein direct

International
COLÈRE - Alors que le bilan des victimes de l'explosion d'une usine de Tianjin, en Chine, s'est alourdi, la tension monte sur place entre les survivants et journalistes étrangers.

Vive tension après l'explosion. Après l'explosion d'une usine de produits chimiques à Tianjin, Will Ripley, un journaliste de la chaîne d'information américaine CNN présent en Chine, a été agressé par des survivants en colère. 

Le reporter américain effectuait un direct via Skype devant un hôpital de la ville en se filmant avec son smartphone, lorsque des passants l'ont bousculé, lui demandant d'arrêter. "Sorrow" (chagrin, en anglais), criait notamment l'un d'entre eux. Le direct sera finalement interrompu quelques secondes plus tard.

"Je vais bien, ce qui n'est pas le cas pour beaucoup de gens ici"

Dans un premier temps, CNN aurait indiqué que des officiels étaient responsables de cette agression, avant de confirmer peu après qu'il s'agissait bien de survivants en colère, rapporte  The Independant . Sur son compte Twitter, Will Ripley a indiqué que la tension "montait évidemment" après la terrible nuit qui vient de passer. "Je vais bien, ce qui n'est pas le cas pour beaucoup de gens ici", a-t-il ajouté, alors qu'au moins cinquante morts sont à déplorer sur place après l'explosion, selon un dernier bilan.

Andrew Jacob, journaliste présent également sur place, a confirmé cette version. Sur Twitter, le reporter du New York Times explique que les journalistes sont attaqués devant cet hôpital de Tianjin, au cri de : "Empêchez les étrangers de faire leurs reportages".

Les médias chinois ont quant à eux livré une toute autre version des faits, expliquant que le journaliste de CNN avait essayé d'entrer discrètement dans l'hôpital avec sa perche à ie, pour prendre "des photos macabres". Une accusation "totalement fabriquée", a indiqué Will Ripley.

EN SAVOIR +
>> 
Ce que l'on sait de la spectaculaire série d'explosions à Tianjin
>> 
PHOTOS - Explosion en Chine : le bilan s'alourdit à Tianjin

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter