Explosions à Beyrouth : la colère monte contre la classe politique

Explosions à Beyrouth : la colère monte contre la classe politique
International

RAS-LE-BOL - L'explosion près du port de Beyrouth, au Liban, n'a fait qu'empirer la situation économique et sociale du pays. La population est à la fois inquiète et en colère contre la classe politique.

Les explosions à Beyrouth ont multiplié la détresse des Libanais. Il faut savoir que ce port détruit était le poumon économique du pays. En effet, 80% de l'alimentation de la population est importée. Les journalistes, eux, haussent le ton pour exprimer leur ras-le-bol face à la classe politique, qui semble impuissante. Marcel Ghanem a énoncé récemment des propos particulièrement durs à leur égard. Et sur les réseaux sociaux, le hashtag "Pendez-les" commence à prendre de l'ampleur.

Toute l'info sur

Le Liban meurtri par les explosions à Beyrouth

Les dernières informationsLes images terribles de la double explosion

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 06/08/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 6 août 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent