VIDEO - Fausse alerte à Los Angeles : un homme déguisé en Zorro interpellé

VIDEO - Fausse alerte à Los Angeles : un homme déguisé en Zorro interpellé

PANIQUE - L'aéroport de Los Angeles a été partiellement évacué et fermé après des rumeurs de coups de feu ce dimanche. Il ne s'agissait que de "gros bruits" selon la police, dont l'origine n'est pas encore connue.

Panique à Los Angeles. L'aéroport a été le théâtre d'une fausse alerte sur une possible fusillade dimanche vers 22h heure locale (6h du matin ce lundi, heure française), entraînant scènes de panique et arrêt du trafic. Un homme déguisé en Zorro a été interpellé par la police et placé en détention, a confirmé le troisième hub aérien des Etats-Unis sur son compte Twitter, sans donner plus de précisions sur cet individu. L'arrestation du suspect a été partagée sur les réseaux sociaux. 

De "gros bruits" jettent un vent de panique dans l'aéroport

Des témoins avaient appelé la police en affirmant avoir entendu des coups de feu, ce qu'ont finalement démenti les autorités.  "Les informations sur une fusillade à Los Angeles se sont révélées être de gros bruits seulement, il n'y a pas eu de tirs, pas de blessés, une enquête continue pour localiser l'origine" du bruit, a écrit sur son compte Twitter un porte-parole de la police de LosAngeles, Andy Neiman. 

Par mesure de sécurité, une partie de l'aéroport avait été évacuée, et les terminaux fermés le temps de les fouiller avant de les déclarer sûrs. Les passagers paniqués s'étaient quant à eux rapidement réfugiés sur le tarmac de l'aéroport, ou avaient précipitemment quitté le site. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

    VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

    EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

    "C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

    Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.