Finlande : l'attaque au couteau qui a fait deux morts à Turku est considérée comme "un acte terroriste" par la police

DirectLCI
FINLANDE - Ce vendredi, plusieurs personnes ont été poignardées à Turku, en Finlande. Un suspect a été arrêté, a annoncé vendredi la police finlandaise sur son compte Twitter et cinq personnes ont été arrêtées ont encore précisé les autorité samedi matin. Selon la police, qui parle désormais d'un "acte terroriste" et a ouvert une enquête en ce sens, l'auteur présumé est un Marocain âgé de 18 ans.

L'enquête avance vite. Au lendemain de ce que la police finlandaise qualifie désormais d'un "acte terroriste", les autorités locales ont révélé ce samedi matin que l'auteur présumé des faits qui se sont déroulés vendredi à Turku (une ville moyenne dans l'Ouest du pays) est un Marocain âgé de 18 ans, demandeur d'asile. Dans le même temps, la police explique avoir arrêté cinq personnes lors d'une perquisition dans un appartement de Turku dans la nuit.


Pour rappel, alors que le monde entier avait les yeux rivés sur les terribles attentats terroristes qui ont frappé l'Espagne jeudi, vendredi, en fin d'après-midi, plusieurs personnes ont été poignardées à Turku en Finlande et un suspect a été arrêté, a annoncé vendredi la police finlandaise. "La police a tiré dans les jambes de l'auteur suspecté du crime. La  personne a été arrêtée. Il est recommandé d'éviter le centre de Turku", ont prévenu les forces de l'ordre locale via Twitter. Tourjous selon les autorités, le bilan est de deux morts et huit blessés. Les deux morts étaient des Finlandais. Deux Suédois et un Italien figurent parmi les blessés.

Nous pensons que l'assaillant ciblait en particulier les femmes, mais des hommes ont été blessés après avoir tenté de défendre ces femmesChrista Granroth, commissaire du Bureau national des enquêtes

La police a précisé lors d'une conférence de presse que l'une des victimes avait été attaquée alors qu'elle portait secours à une autre sur la place du Marché au centre de la ville. "L'assaillant a ensuite quitté la place vers une rue très fréquentée et poignardé plus de gens", a ajouté un porte-parole de la police. Dans les premières heures qui ont suivi ce drame, les autorités ne pouvaient confirmer s'il s'agissait ou non d'un acte terroriste. C'est désormais chose faite. 


"Nous pensons que l'assaillant ciblait en particulier les femmes, mais des hommes ont été blessés après avoir tenté de défendre ces femmes", a déclaré la commissaire Christa Granroth, du Bureau national des enquêtes en Finlande, lors d'une conférence de presse.

Le niveau d'alerte a été renforcé dans tout le pays

"L'attaque a d'abord été qualifiée de meurtre, mais pendant la nuit, nous avons reçu des informations supplémentaires qui indiquent que les infractions pénales sont maintenant des meurtres terroristes", a déclaré la police dans un communiqué samedi matin. Le niveau d'alerte a été renforcé dans tout le pays, notamment à l'aéroport d'Helsinki et dans les gares de la capitale.


Dans la nuit de vendredi à samedi, la police a également arrêté cinq personnes lors d'une perquisition dans un appartement de Turku. "Nous avons maintenant six suspects en détention, le principal suspect et cinq autres", a déclaré à l'AFP le commissaire Markus Laine, du Bureau national d'enquête. "Nous enquêtons sur le rôle de ces cinq autres personnes, mais nous ne sommes pas encore sûrs s'ils ont un lien (avec l'attaque) (...). Nous allons les interroger, et nous pourrons ensuite en dire plus (...). Mais ils ont été en contact avec le principal suspect", a ajouté M. Laine.

Plus d'articles

Sur le même sujet