Fusillade à Liège : l'assaillant "était déterminé et tirait sur tout ce qui passait", raconte un témoin

DirectLCI
TÉMOIGNAGE - Un homme a tué deux policières et un jeune homme, mardi 29 mai à Liège (Belgique) avant d'être lui-même abattu par les forces de l'ordre. Contacté par LCI, un témoin nous raconte cette scène d'horreur.

"On a vu son regard, il était déterminé." C'est ainsi qu'Yves décrit l'homme qui a tué deux policières et le passager d'une voiture, âgé de 22 ans, ce mardi matin dans le centre de Liège en Belgique. La fusillade a éclaté ce mardi vers 10h30 à l'occasion d'un contrôle de police. Du balcon de son bureau, Yves a vu une partie de la scène et nous raconte.


"On a d'abord entendu des déflagrations qui ne ressemblaient pas à des tirs d'armes à première entente. C'est là qu'on a vu un mec sur la route, très jeune et barbu, tirer sur tout ce qui passait. On n'a pas imaginé tout de suite que ça puisse être un attentat". Selon Yves, de nombreuses personnes se sont alors arrêtées, dont une voiture blanche. "Le conducteur a pu sortir mais le passager a été tué à bout portant", assure ce témoin.

Ma femme de ménage l’a insulté. Moi, je lui ai lancé des objets pour l’assommer mais je ne l’ai pas touchéYves, témoin de la scène

Yves assure avoir entendu l’homme crier "Allah Akbar" et le mot Syrie. "Ma femme de ménage l’a insulté. Moi, je lui ai lancé des objets pour l’assommer mais je ne l’ai pas touché. C'est là qu'il nous a regardés et nous a visés".


Après avoir tiré sur la voie publique, l'assaillant s'est réfugié dans un lycée du centre-ville. Une brève prise d'otage a suivi, au cours de laquelle personne n'a été blessé, selon des sources officielles. Selon Yves, la situation commençait à se calmer à 13h : "Il y a encore des policiers un peu partout et le GIGN est toujours là, mais ça se calme."


Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des passants se précipitant pour trouver un abri sur le boulevard d'Avroy dans le centre de Liège tandis que des coups de feu et le bruit de sirènes résonnent en arrière-plan. Liège a été le théâtre d'une précédente fusillade en 2011 lorsqu'un homme armé avait abattu quatre personnes et blessé une centaine d'autres avant de se donner la mort.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter