Fusillade au siège de YouTube : vegan, chanteuse, sportive… Qui était Nasim Najafi Aghdam ?

DirectLCI
PORTRAIT - Responsable de l’attaque sur le siège de Youtube, en Californie, Nasim Najafi Aghdam disposait de quatre chaînes sur la plateforme de vidéos en ligne. Ces dernières semaines, cette militante vegan avait clairement exprimé sa colère contre les dirigeants de la société, les accusant de la censurer.

Elle a blessé trois personnes par balles, avant de retourner son arme contre elle. Responsable de la fusillade dans les locaux de YouTube à San Bruno en Californie, Nasim Najafi Aghdam, une femme de 39 ans d’origine iranienne, était très active sur les réseaux sociaux. Sur la célèbre plateforme de vidéos en ligne, elle disposait de plusieurs chaînes exposant ses différentes activités, dont l’une d’elle en Persan. Mannequin, chanteuse, activiste vegan et amie des animaux, la jeune femme avait de nombreuses passions… Même si la grande majorité de ses vidéos a été effacée ces dernières heures, celles qui subsistent, ici et là, dressent le portrait d’un personnage aussi complexe que déroutant.


Si les motivations exactes de son geste restent encore floues, les enquêteurs  en charge de l’affaire s’intéressent tout particulièrement à une vidéo récente dans laquelle elle s’en prend à la direction de Youtube. Face caméra, le regard noir braqué vers l’objectif, elle les accusait de "filtrer" ses publications et d’en restreindre l’accès aux mineurs, nuisant ainsi à sa rémunération. Elle donnait en exemple une séquence dans laquelle elle fait des exercices d’abdominaux "alors qu’il n’y a rien de mal, rien de sexuel. Ils ont fait ça parce qu’elle avait du succès."

Voilà ce qu’ils font aux activistes vegan qui tentent de promouvoir un mode de vie sain, humain et intelligent. Les gens comme moi ne sont pas bons pour les grosses entreprisesNasim Najafi Aghdam

Nasim Najafi Aghdam expliquait avoir contacté les équipes de YouTube qui lui auraient répondu que ses vidéos présentaient des "contenus inappropriés" alors que des stars comme "Nicki Minaj, Miley (Cyrus – ndlr) et d’autres qui postent des vidéos inappropriées pour les enfants ne sont pas frappées par les mêmes restrictions", protestait-t-elle. "Voilà ce qu’ils font aux activistes vegan qui tentent de promouvoir un mode de vie sain, humain et intelligent. Les gens comme moi ne sont pas bons pour les grosses entreprises."


Née en Iran, Nasim Najafi Aghdam y a vécu jusqu’à l’âge de 16 ans. En 1996, elle émigre aux Etats-Unis avec ses parents. En 2009, elle apparaît dans un article du quotidien "San Diego Union Tribune" suite à une manifestation organisée par l’association de protection des animaux Peta à laquelle elle avait participé. "Pour moi les droits des animaux sont égaux à ceux des hommes", expliquait-elle alors. Un combat qu’elle menait depuis sur les réseaux sociaux et son site personnel, encore actif, où on peut la voir poser dans des mises en scène toutes plus kitsch les unes que les autres.

Interrogé au téléphone par la chaîne NBC, Ismail Aghdam, son père, a affirmé que sa fille s’était sentie "trahie" par Youtube. "Ils ont tout stoppé et elle n’avait plus de revenus." La veille du drame, il avait signalé sa disparition à la police, expliquant qu’elle pouvait se rendre au siège de Youtube car elle "détestait" l’entreprise. Mardi, vers 2h du matin, elle avait été découverte en train de dormir dans sa voiture par la police de la commune de Mountain View. Quelques heures plus tard, elle se donnait la mort après avoir blessé trois personnes, hospitalisées depuis à San Francisco.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter