VIDÉO - Fusillade de Washington : baseball et émotions pour les élus du Congrès américain

DirectLCI
HOMMAGE - Après la fusillade survenue à Washington mercredi lors d'un entraînement de baseball de l'équipe républicaine, qui a blessé quatre personnes, le match caritatif annuel opposant les parlementaires républicains et démocrates a tout de même eu lieu jeudi soir. Un hommage a été rendu aux blessés et aux policiers qui ont neutralisé l'assaillant.

Alors que la fusillade survenue à Washington mercredi lors d'un entraînement de baseball de  l'équipe républicaine est toujours dans les esprits, le match caritatif annuel opposant des parlementaires républicains et démocrates a bel et bien eu lieu jeudi soir. 


À cette occasion, les élus du Congrès américain ont tous été ovationnés par des dizaines de milliers de personnes à Washington. Mercredi, la fusillade avait blessé quatre personnes, dont le numéro trois de  la majorité républicaine de la Chambre des représentants, Steve Scalise. L'assaillant, armé d'un fusil et d'une arme de poing, a été abattu par la police.

En jouant ce soir, vous montrez au monde que nous ne serons pas intimidés par des menacesDonald Trump dans un message vidéo adressé aux élus du Congrès

"En jouant ce soir, vous montrez au monde que nous ne serons pas intimidés par des menaces, des actes de violence ou des agressions contre notre démocratie. Le jeu va continuer !", a indiqué le président américain Donald Trump  dans un message vidéo posté sur Twitter avant la rencontre. La plupart des survivants de l'attentat étaient présents dans le stade en tenue. 


Concernant le coup d'envoi du match, il a été donné par David Bailey, l'un des policiers blessés dans la fusillade. Ce dernier a lancé la toute première balle après un moment de silence et de recueillement. Quelques minutes avant l'engagement, des membres des deux équipes s'étaient regroupés sur la pelouse et avaient mis genou à terre le temps d'une prière.

Concernant Steve Scalise, grièvement touché dans l'attaque, une balle a endommagé l'une de ses hanches, déchirant des organes et  causant d'importantes pertes de sang. Jeudi, l'état du parlementaire restait "critique" même s'il s'est amélioré au cours des dernières 24 heures, selon un communiqué  de l'hôpital diffusé peu après le début du match. 


Il restera hospitalisé  "pendant un certain temps", notamment pour subir d'autres opérations  chirurgicales. Une policière et un lobbyiste également blessés dans la fusillade étaient  toujours hospitalisés jeudi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter