VIDÉO - #VegasStrong : en effroi, l'Amérique se recueille et rend hommage aux victimes de la fusillade

International
CÉRÉMONIES – Au lendemain de la pire tuerie de son histoire récente, l’Amérique rend hommage ce mardi aux 59 morts et aux centaines de blessés de la fusillade de Las Vegas. Minutes de silence, veillées funéraires, messages de soutien sur internet : la solidarité prend des formes diverses.

La sidération laisse peu à peu place au recueillement. Au lendemain de la pire tuerie de son histoire récente, l’Amérique rend hommage ce mardi aux 59 morts et aux plus de 500 blessés de la fusillade de Las Vegas. Saisis par l’effroi, les Américains cherchent encore à comprendre pourquoi un mystérieux retraité, équipé de multiples fusils d'assaut, a mitraillé des milliers de spectateurs d'un concert en plein air. Minutes de silence, veillées funéraires, messages de soutien sur internet... : la solidarité a pris des formes diverses depuis lundi. 


Des anonymes aux célébrités, des autorités locales au plus haut sommet de l’Etat, les témoignages affluent. S’il n'a évoqué ni la question des armes à feu ni celle du terrorisme (l’attaque a été revendiquée par Daech, même si les enquêteurs en doutent), deux sujets brûlants, Donald Trump a appelé ses concitoyens à l’unité lors d'une déclaration au ton grave faite lundi matin à la Maison-Blanche, où les drapeaux ont été mis en berne, comme au Congrès. "Notre unité ne peut pas être brisée par le mal, nos liens ne peuvent pas être défaits par la violence et, bien que nous ressentions de la colère face à l'assassinat insensé de nos compatriotes, c'est l'amour qui nous définit aujourd'hui", a-t-il sobrement déclaré, précisant qu’il se rendrait sur place dès mercredi. 

#VegasStrong

À Las Vegas, si les casinos - dont le Mandalay Bay - n’ont pas désempli et que certains continuaient (curieusement) à profiter des tables de jeux comme si de rien n’était, les rassemblements d’hommage se sont multipliés. Devant la mairie par exemple, des centaines de personnes se sont notamment retrouvées pour allumer 59 bougies en mémoire des 59 personnes décédées. Selon USA Today, certains des blessés de la fusillade avaient fait le déplacement. "Ce soir, je suis reconnaissant de voir que nous sommes tous unis", a confié Joseph Pepe, l’évêque du diocèse de Las Vegas, lui aussi présent. "Face à cette tragédie, nous avons besoin des uns des autres." Comme lui, la plupart des responsables religieux locaux ont appelé à l’unité. 


Des appels également lancés depuis internet et les réseaux sociaux, via le hashtag #VegasStrong notamment. À l'instar du chanteur Jason Aldean, qui se trouvait sur scène au moment où la fusillade a éclaté, de nombreuses personnalités exhortaient à "prier pour Las Vegas". Mariah Carey ou Céline Dion pour ne citer qu'elles, ont partagé leur douleur sur le web. L'ex président Barack Obama s'est lui aussi exprimé quelques heures après la fusillade.

Mais les messages de soutien sont aussi venus de l'étranger. En France, Emmanuel Macron a adressé une "pensée émue pour nos partenaires et amis américains qui ont eu à subir la violence contemporaine" tandis que la Tour Eiffel a été éteinte en hommage aux victimes des attaques de Las Vegas et Marseille (deux morts dimanche). Au Royaume-Uni, la reine Elizabeth II a, elle, envoyé ses condoléances assurant que ses "pensées et prières vont aux victimes et leurs familles, et à ceux qui ont été blessés". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade à Las Vegas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter