Incendies en Australie : les pompiers entre l'épuisement et la peur

Incendies en Australie : les pompiers entre l'épuisement et la peur

CATASTROPHE - La journée du 4 janvier fut l'une des pires depuis le début des incendies en Australie. Nos envoyés spéciaux étaient aux côtés de ceux qui luttent contre ce cataclysme depuis des mois.

Nuit et jour, ils se battent contre les flammes. En Australie, une chaleur record et des vents violents ont attisé des feux déjà hors de contrôle, portant le bilan humain à 24 morts, alors qu'un demi-milliard d'animaux ont été calcinés ou affamés par les incendies. Les pompiers espèrent que le pire est désormais derrière eux, car les conditions météorologiques se sont améliorées. "Ça fait plusieurs semaines qu'on est là, on commence à être fatigués mais on lâche rien, confie John Auklay, pompier volontaire. On est presque tous des bénévoles. On est 60 000 rien que dans cet état."

La pluie a fait son apparition et la température a nettement diminué. L'épaisse fumée empêche pourtant tout renfort par hélicoptère, alors des milliers d'hommes sont restés mobilisés pour éteindre les retours de feux. Du côté des habitants, on fait tout pour écarter les risques d'incendies, l'odeur de la fumée se propageant dans l'air.

Toute l'info sur

LE WE 20H

En vidéo

Incendie en Australie : la situation est toujours extrêmement critique

Lire aussi

Emmanuel Macron a annoncé avoir proposé ce dimanche "une aide opérationnelle immédiate" de la France à l'Australie pour lutter contre les incendies qui ravagent le pays et qui ont fait 24 morts. "Solidarité avec le peuple australien face aux incendies qui ravagent leur pays", a écrit le président de la République dans deux tweets en français et en anglais.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Covid-19 : le recours à la visio-conférence aux assises suspendu par le Conseil d'Etat

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

Lire et commenter