VIDÉO - Incendies en Californie : Paradise, ville réduite en cendres

International
DirectLCI
APOCALYPSE - L'incendie "Camp Fire" a déjà ravagé 55.000 hectares. Symbole de cette catastrophe meurtrière : la ville de Paradise, 25.000 habitants, a été entièrement détruite.

Comme une ironie du sort, Paradise est devenu le symbole de l'enfer sur terre pour beaucoup de Californiens. La ville, située à 280 km au nord de San Fransisco,  a subi de plein fouet les ravages de l'incendie "Camp fire". Les flammes ont laissé place à une ville détruite, dans laquelle l'intégralité des bâtiments ont été réduits en cendres.


Maisons effondrées, carcasses de voitures, machine à laver en miettes, au milieu de ce champ de cendres, Mike et Amy  observent ce qui reste de leur maison. "Au début, je n'étais pas trop inquiet", confie le jeune homme au micro de TF1. "Je disais 'ne vous en faites pas, les pompiers gèrent la situation', j'ai réalisé tard que ça empirait". Heureusement, il a pu fuir la zone avec sa compagne mais n'a pas pu sauver beaucoup de ses biens. 


Comme eux, ils sont nombreux à avoir pris la fuite dans l'urgence et à avoir abandonné derrière eux tout ce qui leur appartenait. Plus de 8.900 structures, pour la plupart des maisons, ont été brûlées dans et autour de la ville

Les pompiers restent présents sur la zone pour retrouver les restes humains. Au moins 56 personnes ont péri dans l'incendie de "Camp fire" et plus de 130 personnes restent portées disparues, la majorité  d'entre elles étant âgées de plus de 65 ans. "En faisant notre patrouille, on vient de trouver une personne décédée", rapporte d'ailleurs un soldat du feu croisé sur les lieux ce mercredi.


Les familles apportent des photos dans la dizaine de centres d'accueil de la zone pour tenter d'obtenir des nouvelles de leurs proches. "A partir de demain, tous ceux qui pensent qu'un membre de leur famille a péri peuvent venir nous fournir un échantillon d'ADN", a indiqué ce mercredi  le shérif du comté de Butte, Kory Honea, qui veut donner la priorité à la recherche des victimes du "Camp Fire".


Les recherches portent aussi sur les animaux. Kennedy a passé plusieurs jours à rechercher sa chienne Nahla. Cinq jours après le drame, ils comment à faire leur deuil, alors que leur maison a été complètement détruite. 


 "C'est l'une des pires catastrophes que j'ai vues dans ma carrière", a dit aux journalistes le directeur de l'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA), Brock Long, depuis la ville voisine de Chico.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter