VIDEO - Incident pendant le discours de Mike Pence à Jérusalem, des élus arabes israéliens expulsés

DirectLCI
COLERE - Ce lundi, les élus arabes israéliens qui protestaient contre le discours du vice-président américain Mike Pence au sein de la Knesset ont été expulsés du Parlement israélien manu militari.

Le vice-président américain Mike Pence a prononcé ce lundi un discours à la Knesset, le Parlement israélien. Il y a notamment annoncé le transfert de l'ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem avant la fin 2019. Une annonce qui a suscité des applaudissements nourris du parlement mais aussi un incident provoqué la colère des élus arabes israéliens. Signe de l'émoi et de la division que continue à semer la reconnaissance de  Jérusalem comme capitale d'Israël, une douzaine de députés arabes israéliens  (sur 120 parlementaires) ont été expulsés dans un grand brouhaha par les gardes  de la Knesset   quand ils se sont levés  pour brandir un tract proclamant que Jérusalem est la capitale de la Palestine.

Un porte-parole du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a réitéré la vive opposition des Palestiniens à la décision américaine après le discours de Mike Pence. Les Etats-Unis ont reconnu unilatéralement le 6 décembre Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël. Mahmoud Abbas a, lui, appelé les 28 pays membres de l'Union européenne à reconnaître sans attendre l'Etat de Palestine, estimant que cela ne remettrait pas en cause les négociations de paix tout en redonnant au peuple palestinien un espoir de paix et une raison de se montrer patient.


 Mike Pence est un fervent évangéliste américain et passe pour avoir exercé  une influence prépondérante sur la décision de M. Trump, largement interprétée  comme une concession à cet électorat important pour le président.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter