Incendie dans un hôtel à New Delhi : au moins 17 morts

Inde : au moins 17 morts dans l'incendie d'un hôtel
International

INDE - Un incendie a ravagé un hôtel du centre de la capitale indienne dans la nuit de lundi à mardi. Au moins 17 personnes sont mortes, dont un enfant.

Le feu s'est déclaré à l'hôtel Hotel Arpit Palace, situé dans un quartier dense et central de New Delhi, et a ravagé tout le dernier étage, comme le montrent les impressionnantes images qui se sont répandues sur les réseaux sociaux.

"Nous l'avons confirmé avec les autorités hospitalières, le bilan est maintenant de 17 (morts) dont un enfant", a déclaré à nos confrères de l'AFP Sunil Choudhary, un responsable des pompiers. Selon la presse locale, l'enfant et une femme auraient tenté d'échapper aux flammes en sautant par la fenêtre. La police fait également état d'au moins quatre blessés.

"Vers 4h du matin, alors que je dormais, j'ai commencé à suffoquer  à cause de la fumée", raconte un des rescapé. "Je me suis levé en catastrophe et je suis sorti, je pouvais entendre des gens crier 'aidez-moi, aidez-moi' depuis les chambres voisines. (...) Les camions de pompier qui sont arrivés en premier à l'hôtel ne pouvaient pas nous atteindre atteindre avec leurs échelles, on a perdu une demi-heure à cause de ça", jusqu'à l'arrivée d'autres camions.

L'incendie a été maîtrisé après plusieurs heures et 35 personnes ont été secourues par les pompiers.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ce drame, d'après les premiers éléments certaines normes de sécurité semblent ne pas avoir été respectées. "Il y avait des panneaux en bois dans les couloirs, à cause de quoi les gens n'ont pas pu utiliser les couloirs pour évacuer", a indiqué un autre responsable des pompiers à la presse. 

Les incendies accidentels sont malheureusement fréquents en Inde en raison d'une réglementation laxiste. "Nous devons tester la solidité de la construction, tester chaque chambre", a indiqué à la presse locale le responsable de la police Mandeep Singh Randhawa.

En décembre, huit personnes avaient péri et plus d'une centaine avaient été blessées dans un incendie qui s'était déclaré dans un hôpital public de Bombay, à l'ouest du pays. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter