Inondation : une ville d'Australie évacue des milliers d'habitants

Inondation : une ville d'Australie évacue des milliers d'habitants

La ville de Sydney en Australie s'attend à vivre ses pires inondations depuis les années 60. Des pluies diluviennes ont fait monter les cours d'eau et les précipitations se poursuivent.

Les habitants de la Nouvelle-Galles du Sud sont habitués à la sécheresse et aux feux de forêt. Mais ils ont rarement vu de telles inondations. Cet Etat australien connaît des pluies record depuis plusieurs jours. Par conséquence, le barrage qui alimente la ville de Sydney en eau potable a débordé. Des milliers d'Australiens ont dû quitter leur logement, parfois dans la précipitation. Au total, 650 opérations de sauvetage ont été menées depuis jeudi dernier.

Toute l'info sur

Le WE

Des pluies diluviennes vont continuer de s'abattre. Quant aux autorités, elles s'apprêtent à ordonner l'évacuation de 4 000 nouvelles personnes. Pour le moment, de nombreuses routes restent impraticables. Certains ont trouvé un moyen efficace de se déplacer, d'autres se sont laissé visiblement surprendre par la montée des eaux. La ville de Sydney et ses 5,3 millions d'habitants ont pour le moment été épargnés. Cependant, la météo des prochains jours inquiètent les autorités.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

EN DIRECT - Covid-19 : tous les militaires français envoyés en opérations extérieures seront vaccinés

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Procès Lelandais : les parents d'Arthur Noyer exaspérés par les incohérences de l'accusé

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.