VIDÉO - Coulée de boue au Sierra Leone : au moins 400 morts et 600 disparus

International
DirectLCI
DRAME - Le bilan continue de s'alourdir. La coulée de boue de lundi dernier a fait au moins 400 morts à Freetown, en Sierra Leone. 600 personnes sont toujours disparues. La Croix-Rouge lance un appel aux dons.

400 personnes, au moins, sont mortes au Sierra Leone après de très violentes coulées de boues lundi dernier. Ces glissements de terrain ont  enseveli des habitations dans la banlieue de Freetown. Le glissement de terrain est intervenu vers 4h du matin selon des témoins dans la localité de Regent après une nuit de pluie diluviennes.  Sur les images impressionnantes diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir que les rues ont été envahies par des torrents d'eau rougie. La boue a immobilisé les véhicules et s'est infiltrée entre les maisons aux toits en tôle ondulée.


Cinq jours après le drame, les opérations de recherche continuent pour essayer de retrouver les 600 personnes toujours portées disparues. Outre le bilan humain, plus de 2.000 personnes se retrouvent désormais sans-abris. "Nous avons tout perdu, nous n'avons plus d'endroit pour dormir", a déclaré Fatmata Sessay qui vit au sommet d'une colline dans le quartier de Juba.

Jeudi, plus de 300 victimes dont les corps n'ont pas pu être identifiés ont été enterrées à Waterloo, une localité proche de Freetown. En prévision d'un nombre encore plus important des victimes de ces inondations, les autorités avaient creusé 400 tombes dans la terre rouge du cimetière. Les enterrements collectifs devaient se poursuivre ce vendredi.


Le secrétaire général de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge, Elhadj As Sy, estime que la Sierra Leone est confrontée à une crise "qui dépasse ses capacités". Aussi il appelle la communauté internationale à apporter son aide. La Croix-Rouge lance de son côté un appel pour récolter des fonds en urgence.

La Sierra Leone, un des pays les plus pauvres du monde

La morgue de l'hôpital de Connaught s'est vite retrouvée dépassée par l'afflux de corps selon un employé. D'autres ont d'ailleurs été envoyés vers des morgues privées.


Ce n'est pas la première fois que le pays est touché. En effet, dans le passé, la Sierra Leone a déja dû faire face à ce phénomène. En 2015, des inondations avaient fait 10 morts et entraîné le déplacement de plus de 3.000 personnes ainsi que 9.000 sans-abris.  Les pluies torrentielles sont souvent la cause de dommages conséquents. Elle touchent essentiellement les personnes vivant dans des habitations de fortune. Situé en Afrique de l'Ouest, la Sierra Leone fait partie des vingt pays les plus pauvres du monde selon le FMI, avec environ 60 % de sa population vivant sous le seuil de pauvreté.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter