VIDÉO - La mésaventure d'un "avochat" lors d'une audience virtuelle sur Zoom

VIDÉO - La mésaventure d'un "avochat" lors d'une audience virtuelle sur Zoom

INSOLITE - Un avocat au Texas est accidentellement apparu en chaton lors d'une audience en visioconférence avec un juge. Une histoire dont n'ont pas manqué de s'emparer les réseaux sociaux.

Une mésaventure dont il se serait bien passé. Lors d'une visioconférence professionnelle avec un juge, un avocat texan s'est présenté avec... une tête de chaton ! Rod Ponton s'est alors démené pour désactiver le filtre chat de l'outil de visioconférence Zoom. Sans succès. 

Désorientée, la bouille de félin tente d'expliquer la situation à un interlocuteur compatissant. "Je crois que vous avez un filtre activé", relève d'abord le juge Roy Ferguson. "Vous m'entendez, M. le juge ?", s'enquiert alors l'avocat, légèrement anxieux. "Je vous entends, je crois que c'est un filtre...", lui répond le magistrat. "C'en est un", confirme le malchanceux, hochant la tête. "Et je ne sais pas comment l'enlever. J'ai mon assistante ici, elle essaie, mais je suis prêt à continuer avec [...] Je suis bien là", ajoute-t-il. "Je ne suis pas un chat !"

Lire aussi

Quelques heures après avoir rassuré son interlocuteur, Roy Ferguson a publié un tweet affirmant que l'incident soulignait le dévouement du secteur judiciaire en dépit des défis présentés par la pandémie de Covid-19. "Si je peux faire rigoler le pays un moment, en ces temps difficiles [...], je suis heureux que cela se fasse à mes dépens", a de son côté relativisé Rod Ponton auprès plusieurs médias américains. Pour l'"avochat", tout est donc bien qui finit bien. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Angela Merkel a reçu une première dose d'AstraZeneca

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

Déconfinement : les pistes du gouvernement

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter