Grèce : une fillette emportée sur sa bouée licorne, sauvée de la noyade par un ferry

Une fillette de trois ans emportée par la mer au large du golfe de Corinthe, en Grèce, a été secoure par un ferry ce lundi 24 août
International

SAUVETAGE - Une fillette de trois ans a été emportée par la mer ce lundi au large du golfe de Corinthe. Restée fermement accrochée à sa bouée licorne, elle a été secoure par l'équipage d'un ferry.

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. L'équipage d'un ferry a sauvé de la noyade une enfant de trois ans, emportée par le courant au large de la plage d'Antirion, en Grèce, ce lundi 24 août. Bien accrochée à sa licorne, elle a pu rentrer saine et sauve mais est "en état de choc", selon le capitaine du "Salaminomachos", qui a réalisé la délicate manœuvre.

Elle était "pétrifiée"

D'après le récit des médias locaux, la fillette a été emportée "en un rien de temps". Alors qu'elle se baignait avec son père, le vent a "changé brusquement et les courants ont balayé" l'énorme bouée. Les baigneurs se sont alors rués en direction de l'embarcation, tentant de la rattraper. En vain. Entre la force des bourrasques et la peur de renverser l'enfant, l'embarcation était rapidement hors d'atteinte. Apeurés, les parents ont décidé de rapidement alerter les secours, qui ont immédiatement réagi. Afin d'éviter de perdre du temps, ils ont contacté un ferry touristique à proximité afin qu'il réalise la manœuvre au plus vite. 

La suite a été filmée depuis le bateau, qui réalisait la liaison entre le Péloponnèse à la Grèce-Occidentale. La vidéo - ci-dessus -  parle d'elle-même. On y voit une mer agitée au large du golfe de Corinthe, où les vents sont forts et souvent changeants. Sur les flots, une bouée blanche et rose, en forme de licorne. Et accrochée au coup de l'animal féerique, une fillette. Fermement agrippée, elle est calme et se laisse porter par les flots. Sur le pont du ferry, on voit des membres du "crew", patienter à mesure que l'engin se rapproche de l'enfant. Ils ont ensuite envoyé une corde à la fillette, puis l'ont ramenée sur le ponton. En sécurité, son calme apparent s'explique par son "état de choc", selon le capitaine interrogé par la presse locale.

Lire aussi

 "Elle était bien accrochée à sa bouée gonflable et ne bougeait pas, elle était pétrifiée", a ainsi témoigné Grigoris Karnesis, à la chaîne Mega. Si la fillette paraît sereine sur les images, elle s'est "immédiatement mise à hurler" une fois saine et sauve. Les parents sont eux aussi sous le choc, et le père est suivi par un psychologue. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

EN DIRECT - Covid-19 : "Cette vague sera beaucoup plus dévastatrice pour les hôpitaux"

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent