VIDÉO - Intempéries en Italie : 9 morts dans le nord du pays, inondation historique à Venise

International
DirectLCI
PLUIES DILUVIENNES - Les intempéries qui frappent l'Italie depuis dimanche ont fait neuf morts, tandis que la montée des eaux a atteint un niveau historique à Venise avec un pic à 156 cm.

Les pompiers italiens dénombrent près de 7.000 interventions dans tout le pays. Les fortes pluies accompagnées de vents qui frappent l'Italie depuis dimanche, ont atteint jusqu'à 180 km/h dans certaines régions d'Italie, causant la mort d'au moins neuf personnes. Cette vague de mauvais temps a également entraîné lundi un niveau historique d'"acqua alta" (eau haute) à Venise avec un pic à 156 cm, provoquant la fermeture provisoire de la place Saint-Marc. Selon les prévisions météo, la situation devrait progressivement s'améliorer, même si des pluies sont encore attendues dans le courant de la semaine sur la péninsule.


Outre les cinq victimes recensées dans le courant de la journée de lundi, un homme a été tué en Vénétie (nord-est) par la chute d'un arbre, de même qu'un pompier dans le Haut Adige (nord), engagé dans des opérations de secours. Une femme a été tuée par une coulée de boue et de rochers dans sa maison dans le Trentin (nord), ont précisé les autorités. Un autre homme a par ailleurs été tué lundi après-midi alors qu'il faisait du kitesurf près de Cattolica, sur la côte adriatique, tandis qu'un autre est porté disparu en mer face à la Calabre, son voilier ayant été retrouvé lundi sur les rochers de la côte sans personne à bord. 

Les écoles fermées

Ces intempéries ont aussi entraîné de graves perturbations dans la circulation. A Gênes, l'aéroport sera fermé mardi jusqu'à 13H00 GMT les pistes étant impraticables en raison des détritus apportés par la pluie, le vent et la marée. Les écoles de la ville seront fermées toute la journée, de même qu'à Rome et de nombreuses autres municipalités italiennes.


Selon les médias italiens, il y a également environ 170 personnes --touristes et employés des hôtels-- bloquées au Col du Stelvio (nord), à la frontière entre l'Italie et la Suisse, à plus de 2.700 mètres d'altitude, en raison de très fortes chutes de neige atteignant 1,5 m de haut. Dans le Frioul-Vénétie julienne (nord-est), 23.000 personnes sont sans électricité et de nombreuses routes sont impraticables, ont indiqué les autorités locales. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter