Irlande du Nord : les grands perdants du Brexit

Irlande du Nord : les grands perdants du Brexit

Les habitants d'Irlande du Nord sont parmi les mécontents du Brexit. Les accords de paix ne permettaient pas d'instaurer une frontière entre les deux Irlande. Un nouveau système qui a de fait totalement isolé le Nord.

Pour garnir les rayons de son épicerie, Samuel Cotter a de plus en plus de mal. Les commandes avant Noël arrivent à peine ce samedi avec plus de deux mois de retard. Pour cause, une frontière a été instaurée pour toutes les marchandises entre le reste du Royaume-Uni et l'Irlande du Nord où il se trouve. "Chaque article doit comporter un code européen, une référence pour pouvoir traverser jusqu'ici. Et pour chacune de ses commandes, il faut payer entre 30 et 70 livres en frais administratif", déplore-t-il.

Toute l'info sur

Le WE

La stricte vérification des normes européennes s'applique en effet à l'entrée des ports nord-irlandais pour tout ce qui vient d'Angleterre, du Pays de Galles, ou d'Écosse, entraînant des blocages jamais vus dans les chaînes d'approvisionnement intra britannique. Cette bizarrerie est due à l'impossibilité de réintroduire une frontière européenne là où elle devrait être entre le Nord et le Sud de l'Irlande. Il y a des accords de paix autrefois signés dans l'île. Le statut spécial, qui maintient de fait l'Irlande du Nord dans le marché unique européen, conduit à des situations kafkaïennes.

Colin MacKee, fermier nord-irlandais, achetait des têtes de bétail dans une autre région du Royaume-Uni, en Écosse. Ce qui est impossible aujourd'hui. C'est vers le sud et donc en Europe qu'il doit se fournir. "J'ai commandé ces vaches pas plus tard qu'hier en Irlande du Sud, et elles m'ont été déjà livrées. Si je les commande en Écosse comme je le faisais avant, elles vont commencer pour être bloquées pendant un mois avant de nouveaux contrôles vétérinaires à la descente du bateau", explique-t-il. La suite dans le reportage ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants "sans doute vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter