VIDÉO - Italie : un "mini Pompei" découvert à Rome

DirectLCI
HISTOIRE - Lors de travaux pour l'installation de la troisième ligne de métro à Rome, les ouvriers ont fait une incroyable découverte. En creusant à 14 mètres de profondeur, ils sont tombés sur des vestiges romains, déjà qualifiés de "mini Pompei".

C’est lors de travaux d’excavation pour le métro que les ouvriers ont fait la découverte. En creusant un trou de 14 mètres de profondeur lundi, ils ont trouvé sous leurs pieds des vestiges romains datant du IIIe siècle. À l’image de ceux de Pompei, figés dans la lave du Vésuve, certains des objets ont été carbonisés et "pétrifiés" par les flammes d’un incendie, rapporte le quotidien La Repubblica. Des morceaux de plancher et de meubles ainsi que des mosaïques ont notamment été particulièrement bien conservés. Un squelette de chien, blotti devant ce qui semble être une porte, a aussi été retrouvé. Les restes d’un autre animal, qui n’a pas encore été identifié, ont également été exhumés.


"Ce qui fait ressembler cette trouvaille à Pompei est la preuve de vie d’un moment d’Histoire qu’elle nous apporte, explique Francesco Prosperetti, en charge des fouilles archéologiques de Rome. Le feu qui a tout détruit dans cet environnement nous permet d’imaginer la vie à un moment précis". Dans un tweet, la maire de la ville, Virginia Raggi, a déclaré de son côté que "Rome ne cesse jamais d’étonner".

Les travaux sans cesse retardés par des découvertes

Les travaux d’excavation se déroulent en ce moment sur la pente sud de Cælius, l’une des sept collines de Rome. À l’époque de l’empire romain, elle hébergeait de luxueuses résidences aristocratiques et, plus loin vers le sud, plusieurs bâtiments militaires. Selon les archéologues, les restes découverts lundi pourraient appartenir à l’une ou l’autre de ces résidences.


Depuis les années 1990, les travaux pour construire la troisième ligne de métro de Rome, qui doit traverser le centre-ville, sont sans cesse retardés par des découvertes archéologiques. En 2015, une caserne romaine avait été mise au jour non loin de ces vestiges pétrifiés par le feu. La fin du chantier est tout de même prévue pour 2021.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter