VIDÉO - "J'ai besoin d'elle" : l'appel déchirant d'une mère à Donald Trump pour retrouver sa fille de 4 ans

TÉMOIGNAGE - Une petite fille somalienne âgée de 4 ans qui devait rejoindre sa mère dans le Minnesota, a été empêchée de monter à bord d'un avion lundi en Ouganda à cause de l'ordonnance du président Donald Trump sur l'immigration et les réfugiés.

Samira Dahir, 32 ans vit aujourd'hui à Minneapolis. Un rêve américain qui a déjà eu un prix, car peu de temps après que cette réfugiée somalienne a eu l'approbation pour rejoindre les États-Unis en 2013, Samira  a donné naissance à Mushkaad et a dû prendre la difficile décision de la laisser derrière elle. Elle et ses deux filles plus âgées sont donc venues s'installer dans le Minnesota, en laissant derrière elles une partie de leur famille. Après des années d'efforts pour permettre à la  fillette de venir aux États-Unis, Mushkaad devait initialement les retrouver mardi, Samira  a vu sa fille être empêchée de monter à bord d'un avion lundi en Ouganda à cause de l'ordonnance du président Donald Trump sur l'immigration et les réfugiés.

Quand j'ai quitté ma fille, elle était si jeune. J'ai demandé un visa et je l'ai attendue pendant quatre ans ... et quand tout a enfin été fait, tout avait changé !Samira, mère de Mushkaad

Ses deux autres filles avaient préparé une chambre à coucher et des cadeaux pour leur sœur cadette, et sont maintenant dévastées. Face à cette situation dramatique, la mère de famille a donc adressé un message directement au président des États-Unis : "M. Trump, s'il vous plaît, changez votre décision parce que vous seul en avait le pouvoir. J'ai besoin de ma fille dès que possible". Pas sûr que Samira, et tant d'autres, soit entendue.

En vidéo

Décret anti-réfugiés : les manifestations se multiplient aux quatre coins des États-Unis

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter