VIDÉO - "J'ai plus de travail qu'avant"... : à l'aube de ses 100 jours à la Maison-Blanche, Trump regrette déjà son ancienne vie

VIDÉO - "J'ai plus de travail qu'avant"... : à l'aube de ses 100 jours à la Maison-Blanche, Trump regrette déjà son ancienne vie

CONFIDENCES POUR CONFIDENCES - C'est une drôle de confession que Donald Trump vient de faire aux médias américains : à la veille de ses cent jours à la Maison-Blanche, ce samedi, le président américain a déclaré que face aux difficultés de sa nouvelle fonction de président des États-Unis, il en venait à regretter sa vie d'avant. Étonnant, non ?

Il n'imaginait sans doute pas une telle charge sur ses épaules, et du côté de l'administration Obama, on doit bien rigoler. Alors que Donald Trump est en passe de passer le cap des cent jours à la Maison-Blanche, il a accordé une interview dans laquelle il reconnaît avoir sous-estimé la difficulté de son rôle de patron du monde libre. "J'ai plus de travail qu'avant, je pensais que ce serait plus facile", a déclaré Trump. De cette difficulté à endosser cette charge de responsabilités, en découle forcément quelques regrets. 

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Lire aussi

"Mon ancienne vie me manque, dit-il. J'aime travailler, donc ce n'est pas un problème mais c'est vraiment beaucoup plus de travail". "Avant, j'avais peu de vie privée, car j'étais déjà connu depuis longtemps. Mais aujourd'hui, j'en ai encore moins, c'est quelque chose de fou et en même temps, je suis comme dans un cocon, car je suis très protégé et je ne peux aller nulle part", déclare le Président. Ce qui ne devrait d'ailleurs pas changer, même après son départ de la Maison-Blanche...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Mort de VGE : l'ancien Président sera enterré à Authon ce samedi

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Qui est l'immunologue Alain Fischer nommé "monsieur vaccin" du gouvernement ?

Lire et commenter