VIDÉO - "J’ai vu des gens écrasés par la foule" : les rescapés de l’attentat du Nord-Sinaï témoignent

DirectLCI
BARBARIE - L'Egypte est encore sous le choc de l'attentat qui a fait 305 morts et plus de 130 blessés vendredi 24 novembre. Aux abords du lieu de l’attaque, rescapés et habitants racontent l’horreur au micro de TF1.

C’est une population traumatisée. Sous le choc de l’attentat qui a enlevé la vie de 305 personnes en Egypte, les bédouins du Sinaï craignent déjà le retour des terroristes. Pour rappel, l’attaque est survenue vendredi 24 novembre dans la mosquée de Bir Al-Abeb localisée dans le nord du Sinaï. Un édifice religieux fréquenté par des adeptes du soufisme.


Les balles ont commencé à pleuvoir alors que l’imam venait tout juste d’entamer son prêche. "Notre deuil est sans fin. Normalement une mosquée est un lieu sacré et intouchable", s’émeut un habitant sous couvert d’anonymat. Sur son lit d’hôpital, ce rescapé raconte : "J’ai vu des gens étouffés, écrasés par la foule. Les terroristes tiraient sur tout le monde. Surtout sur ceux qui respiraient encore". "Tout le monde essayait de sortir, se souvient de son côté un jeune survivant. On avait peur. Lors de ma fuite, j’ai été atteint à la jambe par une balle".  

Si Daech est soupçonné, l’attaque n’a toujours pas été revendiquée. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de l’Egypte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter