Japon : la fronde anti-JO

Japon : la fronde anti-JO

La tenue de l'événement provoque un vaste mouvement de protestation parmi la population japonaise, à commencer par les médecins. L'épidémie a atteint des niveaux inquiétants ces derniers jours. L'état d'urgence sanitaire a même été étendu vendredi.

L'épreuve d'athlétisme en préparation des Jeux olympiques sous haute sécurité, car au Japon, ce ne sont pas les acclamations du public qu'on entend, mais des protestations des opposants aux jeux. Les policiers ont très nombreux et tendus. Ces derniers mois, tous les sondages sont sans appel, 60 à 80 % des Japonais en veulent plus des olympiades cet été. Une tension inhabituelle au Japon.

Toute l'info sur

Le WE

À l'intérieur du stade olympique, la compétition n'est pas perturbée. Dans la ligne des mires des manifestants, le CIO. Son président l'a bien compris. Il vient d'annuler sa prochaine visite au Japon. Les Japonais s'inquiètent de l'arrivée de milliers d'athlètes étrangers, coach et accompagnateurs, en tout 60 000 à 90 000 visiteurs. Eux, auront la chance d'être vaccinés, alors qu'aujourd'hui, seulement 3% des Japonais ont reçu au moins une dose. Les procédures de validation des vaccins sont très longues au Japon. À l'heure actuelle, seul celui de Pfizer est autorisé. Le gouvernement a tardé à acheter les doses. Il est très critiqué.

La fronde anti-JO est soutenue par le personnel médical qui fait face à une explosion des contaminations. Une centaine de décès par jour dans l'un des pays qui compte le plus de personnes âgées. Les places en réanimation sont saturées. Or, une trentaine d'hôpitaux doivent être réquisitionnés pour les jeux. Inadmissible selon celui-ci. Le directeur avait fait afficher une pancarte "Renoncez aux JO". Un engagement rare dans ce pays, où il est mal vu de critiquer en public. Pour l'ensemble des jeux, 10 000 infirmiers bénévoles devraient même être appelés. Autant de personnes en moins pour lutter contre le virus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.