VIDÉO - Un ministre du Luxembourg dit "merde" à Matteo Salvini

Newsroom
DirectLCI
COLÈRE – Echanges agressifs entre le ministre de l’Intérieur italien et le ministre des affaires étrangères du Luxembourg. Les deux hommes ont eu un différend sur la question de l’immigration vendredi, lors d’une conférence sur la sécurité et la migration.

"Merde alors !" Exacerbé par les propos du ministre Italien, qui a comparé les migrants arrivant en Europe à des "esclaves", Jean Asselborn, le ministre des affaires étrangères luxembourgeois, s’est emporté. Une sortie de route qui a eu lieu en pleine conférence sur la sécurité et la migration à Vienne,  ce vendredi 14 septembre.

Jean Asselborn, également Ministre des affaires étrangères de l’Union Européenne a réagi alors que Matteo Salvini, du parti d’extrême droite La Ligue, prenait la parole sur la question de l’immigration. 


Sur les images, le ministre de l’Intérieur italien répond aux propos de ses homologues : "J’ai entendu certains collègues dire qu’on a besoin de l’immigration parce que la population européenne est en train de vieillir."Il explique ensuite qu'il a une vision des choses "complètement différente" dans laquelle il faut d'abord aider les Italiens à "faire des enfants comme il y a quelques années". Il  évoque ensuite une jeunesse africaine qui "remplace" la jeunesse européenne, avant de citer le cas luxembourgeois. "Peut-être qu’au Luxembourg il y a ce besoin, mais nous en Italie, nous ressentons le besoin d’aider nos enfants à faire d’autres enfants" déclare-t-il ainsi. Et d'ajouter la goutte qui fait déborder le vase: "Et non pas d’avoir de nouveaux esclaves pour remplacer les enfants que nous ne faisons plus." 

"Des dizaines de milliers d’Italiens sont venus comme migrants"

A partir de là, on aperçoit que le ministre luxembourgeois commence à perdre patience, grommelant quelques "allez…", avant d’ajouter un "c’est abusé là". Enfin, c'est lorsque Salvini insiste en ajoutant qu'en Italie "[il] préfère aider les italiens à fonder une famille" que Jean Asselborn explose. Il lui coupe la parole pour lui indiquer, sèchement : "Au Luxembourg, on avait des dizaines de milliers d’Italiens qui sont venus comme migrants, qui ont travaillé à Luxembourg, pour que vous, en Italie, vous ayez de l’argent pour vos enfants !" Un rappel à l’ordre et à l'histoire que le politicien luxembourgeois ponctue d’un "Merde alors !"

Matteo Salvini s’est empressé de partager la vidéo sur les réseaux sociaux, se demandant si le Luxembourg ne disposait pas de personne "plus normale" pour occuper le poste de ministre. Le représentant italien a également estimé, en conférence de presse, avoir dû faire face à des propos "vulgaires". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter