VIDÉO - Jérusalem : altercation entre services de sécurité français et israélien avant la venue de Macron à la basilique Sainte-Anne

VIDÉO - Jérusalem : altercation entre services de sécurité français et israélien avant la venue de Macron à la basilique Sainte-Anne
International

DIPLOMATIQUE - Avant la visite d'Emmanuel Macron à la basilique Sainte-Anne à Jérusalem, les caméras de LCI ont capté une altercation entre un homme des services de sécurité israéliens et le Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) français.

Une altercation "rapide" mais qui "donne le ton" quant à l'ambiance tendue à Jérusalem, qui accueille actuellement le Président français. Dans la vieille ville de Jérusalem Est, alors qu'Emmanuel Macron est attendu à la basilique de Sainte-Anne, les services de sécurité français et israéliens en sont venus aux mains à l'entrée du monument. Des images captées par les caméras de LCI vers 11h30 ce mercredi 22 janvier.

La basilique Sainte-Anne est détenue par la France

La basilique Sainte-Anne est en effet un "territoire français". Un homme des services de sécurité israeliens est entré dans le monument, en est sorti et a voulu y pénétrer une seconde fois, mais les hommes de la sécurité d'Emmanuel Macron s'y sont opposés et l'ont repoussé. S'il n'y a pas eu de coups, l'altercation a été "assez brutale" entre deux hommes, qui se sont pris par le col durant quelques minutes, selon notre envoyée spéciale sur place Marie Chantrait.

En vidéo

VIDEO - Les explications sur l'altercation entre les services israéliens et le GSPR

L'arrivée imminente du Président Emmanuel Macron, venu à la rencontre des représentants des communautés chrétiennes, était suffisant pour qu'il soit "hors de question" pour le Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) de laisser les Israéliens investir les lieux. La scène rappelle celle de Jacques Chirac, en 1996, refusant d'entrer dans la même basilique tant que les soldats israéliens n'en étaient pas sorti.

Lire aussi

Le chef d'Etat, en Israel cette semaine pour les commémorations du 75e anniversaire de la libération du camp nazi d'Auschwitz, a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ce mercredi matin, avant de défendre dans un discours son "combat" de "chaque jour" contre l'antisémitisme.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : Macron et Darmanin à Bobigny cet après-midi

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

EN DIRECT - Covid-19 : des élèves français et leurs enseignants placés en quarantaine en Grèce

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent