Joe Biden - Donald Trump : le sprint final

Joe Biden - Donald Trump : le sprint final

Aux États-Unis, à deux jours de l'élection présidentielle, les candidats enchaînent les meetings, jusqu'à cinq par jour pour Donald Trump. Joe Biden, lui, ne quitte plus Barack Obama.

À J-2 du scrutin, Barack Obama est venu soutenir celui qu'il présente comme le "prochain président", Joe Biden. Sur les lieux, pas d'applaudissement mais un concert de klaxons de la part des sympathisants, confinés dans leurs voitures pour éviter la propagation du Covid-19. Ensuite, un concert de Stevie Wonder. Et pour couronner le tout, l'ex-président a enflammé les réseaux sociaux grâce une vidéo le montrant claquer un panier à trois points dans un gymnase. Les militants sont convaincu de la victoire du candidat démocrate.

De son côté, Donald Trump enchaîne jusqu'à cinq meetings par jour. Sur le terrain, pas de distanciation sociale. Et si l'on voit l'actuel président distribuer quelque chose sur les images, il s'agit de casquettes aux couleurs de son parti et non de masques. Ses sympathisants veulent croire en sa réélection. Cependant, le locataire de la Maison-Blanche ne parle pas d'un succès indiscutable. Mardi au soir du scrutin, il évoque une période d'incertitude qui inquiète de nombreux américains.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 01/11/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 1er novembre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter