VIDÉO - Kenya : cette gigantesque faille dans la vallée du Rift intrigue les scientifiques

DirectLCI
NATURE - Une crevasse de plusieurs kilomètres de long est apparue ces derniers jours au Kenya. Depuis, les experts se divisent sur les causes de ce phénomène.

Environ quatre kilomètres de long, vingt mètres de largeur et cinquante de profondeur… Difficile de ne pas apercevoir la faille béante qui, depuis plusieurs jours, divise la vallée du Rift. Une faille qui intrigue les experts, incapables de s’accorder sur les causes de cette crevasse.


La zone la plus touchée est celle de Mai Mahiu, une localité au nord-ouest de Nairobi. Plusieurs maisons ont été fissurées, certains habitants préférant même quitter les lieux. Les champs ont été essentiellement touchés, les routes également.  Des engins de chantier sont à pied d'œuvre pour consolider la voie.

Si l’impact sur la vie des Kenyans est une évidence, les causes de mouvement de terrain demeurent un mystère. Plusieurs experts ont avancé la thèse d'une fracture du continent africain, car cette faille se situe au beau milieu de la vallée du grand rift, une zone sismique où deux morceaux d'Afrique s'écartent loin de l'autre. Seulement voilà : le sismologue Stephen Hicks, de l'université de Southampton, a indiqué qu'il n'y avait aucune preuve que l'activité sismique soit à l'origine de ce phénomène. Et la séparation de l’Afrique au niveau de la vallée du grand rift, si elle est une certitude, n’aura pas lieu avant 50 millions d’années.


Un géologue américain, Ben Andrews du Smithsonian Institut, propose pour sa part une théorie plus probable. Selon lui, la crevasse "s'est probablement formée il y a des centaines de milliers d'années" à la faveur de la tectonique des plaques. Elle aurait ensuite été comblée par de la cendre volcanique. Avant que celle-ci ne soit ensuite évacuée et engloutie par les pluies récentes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter