L'Allemagne vient de le légaliser : où en est l'Europe par rapport au reste du monde sur le mariage homosexuel ?

DirectLCI
POINT D'ÉTAPE - Alors que l'Allemagne a légalisé le mariage entre personnes du même sexe, ce vendredi, malgré le "non" d'Angela Merkel, tour d'horizon des législations européennes en vigueur. Précurseurs ou à la traîne, comment se positionnent les Etats membres de l'UE par rapport aux pays des autres continents ?

La liste s'étoffe au fil des ans, dans le monde mais avant tout en Europe. Alors que le parlement allemand a approuvé, ce vendredi, le mariage homosexuel, en dépit de l'opposition de la chancelière Angela Merkel, LCI revient sur la longueur d'avance européenne en la matière.


Officiellement, elle remonte à 2001, lorsque les Pays-Bas ouvrent la voie en devenant le premier pays au monde à légaliser le mariage gay. Treize autres Etats membres leur ont emboîté le pas au cours des seize dernières années, l’Allemagne étant le dernier en date, et le 14e européen. A savoir la Belgique en 2003, l'Espagne en 2005, la Norvège et la Suède en 2009, le Portugal et l'Islande en 2010, le Danemark en 2012, la France et la Grande-Bretagne (à l’exception de l'Irlande du Nord) en 2013, la Finlande en 2014, le Luxembourg et l'Irlande en 2015. L'île verte a d'ailleurs été le premier pays au monde à adopter le mariage homosexuel par référendum, le scrutin ayant réuni plus de 60 % de votants. 


A titre de comparaison, en-dehors de l'Europe, seuls neuf Etats ont légalisé le mariage entre personnes de même sexe. Il s’agit des Etats-Unis, du Canada, de l'Argentine, de l'Uruguay, du Brésil, de la Colombie, de l'Afrique du Sud, de la Nouvelle-Zélande et de l’île de Taïwan, tout récemment.

La plupart des Etats membres qui n'ont pas légalisé le mariage gay ont mis en place des unions ou des partenariats civils.  Et en la matière, l'Europe est aussi pionnière, le Danemark étant le premier pays au monde à avoir autorisé l'union civile dès 1989. 24 autres pays européens ont suivi depuis, dont 21 membres de l'Union européenne. L'Italie, dernier grand pays d'Europe occidentale à ne prévoir aucun statut pour les couples de même sexe, l'autorise depuis 2016.


Selon les législations, ce contrat confère des droits assez similaires au mariage civil, comme une égalité fiscale, sociale, patrimoniale ou encore dans certains cas un droit de réversion pour le conjoint. 


La majorité des pays d'Europe de l'Est dont la Lituanie, la Lettonie, la Pologne, la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie, n'autorisent pour l'heure ni les unions ni les mariages. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter