L’attaque de Kaboul, la plus meurtrière pour l’armée américaine en Afghanistan en 10 ans

Deux attentats explosifs coordonnés ont eu lieu sur l'aéroport de Kaboul. Plusieurs personnes ont été tuées. Les attentats n'ont pas encore été revendiqués.

BILAN - 13 soldats américains ont été tués dans un double attentat suicide perpétré jeudi 26 août à l’aéroport de Kaboul, où se déroulent des évacuations des forces internationales. Au moins 85 personnes sont mortes dans l’attaque.

À quelques jours du départ définitif des troupes américaines d’Afghanistan, l’aéroport de Kaboul a été pris pour cible par l’État Islamique (EI). Un double attentat suicide, revendiqué depuis par le groupe terroriste, a été perpétré jeudi 26 août aux portes de l’aéroport, rempli de militaires étrangers et de civils afghans cherchant à quitter le pays. Au moins 85 personnes ont été tuées dans l’attaque, dont 13 soldats américains, soit le pire bilan meurtrier pour l’armée américaine en Afghanistan depuis 10 ans.

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

Le 6 août 2011, un hélicoptère Chinook avait été abattu par des talibans dans la province de Wardak, au sud-ouest de Kaboul, tuant 30 militaires américains, sept soldats et un interprète afghans.  Avant cela, l'événement le plus meurtrier du conflit pour la coalition remontait au 28 juin 2005, quand 16 militaires américains avaient été tués dans la chute d'un autre Chinook, ouché par une roquette tirée par des talibans dans la province orientale de Kunar.

Les larmes aux yeux, Joe Biden a rendu hommage jeudi soir aux soldats tués, "des héros engagés dans une mission dangereuse et altruiste pour sauver d’autres vies". Cet attentat ne remet pas en question les opérations d’évacuations qui se poursuivent, selon le président, pas plus que le retrait américain d’Afghanistan, fixé au 31 août. La guerre la plus longue de l’histoire des États-Unis a coûté la vie à plus de 1900 soldats américains, tombés au combat.

Lire aussi

Suite aux attaques du 11 septembre 2001 et au refus des talibans de leur livrer Oussama Ben Laden, dirigeant d’Al Qaida, les États-Unis sont intervenus en Afghanistan pour chasser les insurgés du pouvoir. Les troupes américaines sont restées 20 ans dans le pays en essayant de remettre de l’ordre dans les institutions et de former l’armée afghane, avant de signer un accord au printemps 2020 actant leur départ. D’ici au 31 août, les militaires venus en renfort pour sécuriser l’aéroport de Kaboul doivent avoir quitté le pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.