VIDÉO - Australie : l'impressionnante migration de dizaines de millions de crabes rouges

VIDÉO - Australie : l'impressionnante migration de dizaines de millions de crabes rouges

ENVAHISSEURS - C'est une marée rouge de crabes qui déferle en ce moment sur la petite île de Christmas, en Australie. Un phénomène naturel étonnant.

C'est la première pluie qui a donné le signal du départ, après trois mois interminables de saison sèche. Des dizaines de millions de crabes rouges ont alors commencé à sortir de leur forêt, pour gagner les plages de l’île de Christmas, face à l’océan indien. Cette onde rouge et grouillante, que l'on voit sur la vidéo de TF1 ci-dessus, déferle partout, traversant les jardins ou les routes, dont la plupart sont coupées pour l'occasion. D'autres sont divisées en deux, en préservant une piste pour les crabes, ou enjambées d’une passerelle que les crustacés sauront emprunter de leur marche lente, mais déterminée.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Les quelque 2500 habitants de l'île australienne s'en accommodent avec philosophie : le crabe rouge est nécessaire à la préservation de l'écosystème de la forêt, et le désagrément ne dure que trois semaines environ. Les crabes les plus rapides auront achevé leur voyage de 7 km en six jours. Arrivés sur la plage, les mâles creusent des trous où les femelles déposent les œufs, après laquelle débute une courte période d'incubation.  

En vidéo

Des millions de crabes sur les routes australiennes

Gecarcoidea natalis de son nom savant, le "petit crabe rouge de Noël" peut peser jusqu'à 1 kilo et vivre une douzaine d'années. Habitée seulement depuis la fin du XIXᵉ siècle, l’île Christmas contient plusieurs autres espèces endémiques, comme un gecko et plusieurs oiseaux propres à l'île. Si les seuls prédateurs du crabe de Noël étaient jusqu'ici les oiseaux côtiers, la récente introduction accidentelle d'une fourmi sur l'île a fait en quelques années des ravages, réduisant de près d'un quart sa population, auparavant estimée à 43 millions d'individus. 

Lire aussi

La ponte aura lieu cette année autour du 29 novembre, selon les experts, puis les mâles retourneront en forêt, imités quelques semaines plus tard par les femelles. Après la ponte, de minuscules mais innombrables crustacés sortiront des œufs, couvrant le littoral d’un immense voile rose et grouillant, pour clôturer le spectacle annuel de la reproduction du petit crabe rouge de Noël.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

"Cela ne va pas le faire" : pessimisme sur l'efficacité des vaccins anti-Covid existants face à Omicron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.