L'opposant russe Alexeï Navalny, gravement malade, a atterri à Berlin

L'opposant russe Alexeï Navalny, gravement malade, a atterri à Berlin

Selon son entourage, Alexeï Navalny aurait été la cible d'un empoisonnement. Dans un état critique, le principal opposant russe de Vladimir Poutine a été transféré ce samedi en Allemagne.

Alexeï Navalny est le principal opposant au régime de Vladimir Poutine en Russie. Toujours dans le coma, il a été transporté à Berlin à bord d'un avion médicalisé. Si ses proches assurent qu'il a été empoisonné, les médecins russes le nient et affirment n'avoir rien trouvé dans son sang ni ses urines. Alexeï Navalny ne serait pas le seul opposant au Kremlin à être victime d'un empoisonnement. De son côté, le gouvernement russe dément toute implication et lui a souhaité un prompt rétablissement.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 22/08/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 22 août 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.