VIDÉO - Les chiens errants de Birmanie touchés par une épidémie de rage

DirectLCI
RAGE - Depuis quelques semaines, les chiens birmans sont touchés par une épidémie de rage. Une situation que les autorités ont décidé de prendre en main.

A Rangoun, la plus grande ville de Birmanie, la rage fait un come-back inquiétant. Pour éviter une épidémie, les autorités de la ville ont décidé de faire capturer des milliers de chiens errants. 


Depuis le 5 octobre, des équipes se baladent dans Rangoun avec des sarbacanes et des fléchettes de tranquillisants pour attraper un maximum de chiens. Le but est de les amener auprès de vétérinaires pour les faire vacciner ou castrer lorsqu’ils sont contaminés par la rage. En effet, un mâle non castré et contaminé par la rage va être beaucoup plus agressif, ce qui augmente le risque qu'il morde un homme.

Les chiens errants, une "tradition" en Asie du Sud-Est

Les chiens errants sont très nombreux en Birmanie mais aussi dans le reste de l’Asie. Ils sont tolérés mais absolument personne ne s’occupe d’eux. Vu que la plupart n’est pas vacciné, le nombre de chiens contaminés a très fortement augmenté  ces dernières années. Une des conséquences est l’augmentation des cas de rages chez les hommes. En moyenne, plus de 1000 personnes sont contaminées chaque année en Birmanie par la rage.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter