VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Le Danemark a annoncé avoir décidé de définitivement abandonner le vaccin AstraZeneca.

CHUTE - La vidéo de son malaise vagal circule beaucoup sur les réseaux sociaux, alors que le Danemark a annoncé avoir renoncé au vaccin de l'université d'Oxford soupçonné de provoquer de très rares cas de thromboses.

Rien de cassé mais une belle frayeur. Devant des journalistes venus écouter les explications du directeur de l'Agence nationale de santé danoise Søren Brostrøm et de la directrice de la pharmacovigilance à l'Agence danoise des médicaments Tanja Lund Erichsen sur l'abandon par le Danemark du vaccin AstraZeneca, cette dernière s'est évanouie puis a lourdement jeté au sol face à une salle médusée.

Stupéfait, le directeur de l'Agence nationale de santé danoise a très vite réagi, plaçant la malheureuse en position latérale de sécurité et l'aidant à retrouver ses esprits. Après avoir repris connaissance, elle aurait été conduite à l'hôpital pour mener quelques examens de sécurité.

Mercredi, le Danemark a été le premier pays d'Europe à faire une croix sur le vaccin AstraZeneca, ne suivant pas les recommandations de l'Agence européenne des médicaments (EMA) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui préconisent de continuer à l'utiliser, défendant un rapport bénéfices/risques favorable.

La majorité des pays européens qui avaient suspendu l'utilisation de l'AstraZeneca l'ont repris, généralement en fixant une limite d'âge.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation poursuit sa baisse

Un morceau de fusée chinoise continue sa chute vers la Terre, sans que l'on sache sa destination

Injecter le vaccin AstraZeneca sans limite d'âge : la France ferait-elle cavalier seul dans l'UE ?

Mérignac : une femme tuée, brûlée vive en pleine rue par son compagnon

Procès Lelandais : ses amis tentent de lui faire fendre l'armure

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.